Articles

Ces « mineurs » qui minent nos finances

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller régional honoraire, membre du Bureau politique du Front National

Le Front National l’affirmait sous les moqueries et critiques générales, mais aujourd’hui même la presse l’annonce avec surprise et regrets : certains clandestins, « mineurs isolés », seraient en fait des adultes profitant du système. Quelle surprise !

Rappelons que l’accueil des « mineurs isolés » est imposé aux Départements par l’État qui les répartit à discrétion. La responsabilité des contrôles et leur faillite incombent donc évidemment à l’État, dont c’est un nouvel échec.

Convaincu de tricherie, le fautif ne devra rien rembourser, mais quitter le territoire sous 30 jours, puisqu’on l’a laissé libre. Que croyez-vous qu’il fera ?

Au passage, on apprend qu’un mineur isolé peut percevoir 150 000€ d’aides en 4 ans et demi, soit plus de 2 777€ par mois. Il s’agit de générosité publique avec notre argent, sans travailler naturellement. Bien entendu, cela ne comprend pas les dépenses annexes : coûts administratifs, déplacements, hébergement, examens et soins de santé… Nos compatriotes SMICards ou en fin de droit apprécieront.

Dominique Martin dénonce l’incurie de l’État, dont la promesse de contrôles est une nouvelle fois prise en défaut. Il rappelle les propositions du Front National en matière d’immigration : contrôle a priori, suppression de ces aides qui sont un appel d’air à l’immigration clandestine, et reconduction à la frontière immédiate. Plus que jamais, être Français, ça s‘hérite ou ça se mérite ; les clandestins qui violent nos lois et nous trompent ne méritent rien.

 

La Haute-Savoie, département d’une France en voie de sous-développement ?

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller régional honoraire, membre du Bureau politique du Front National

La presse de ce jour annonce une hausse de 30% du nombre de places d’accueil pour les sans-abri à Annecy. C’est une mesure malheureusement indispensable pour la survie d’un nombre toujours plus important de nos compatriotes.

En effet, alors que la Haute-Savoie est l’un des départements les plus riches et prospères de notre pays, alors que la Suisse voisine étale son opulence et attire les frontaliers, les inégalités se creusent.

Alors que les emplois quittent la France, entendre, ou lire au détour d’un article, « Inch’allah on aura bientôt les papiers et après on travaille » sonne comme une provocation pour les oubliés de la République qui n’ont plus rien.

Les Français, surtout les plus déshérités, s’indignent de voir les aides se diriger d’abord vers les immigrants, surtout s’ils sont clandestins.

Dominique Martin rappelle que, sans relocalisation de nos emplois, sans maîtrise de nos frontières et de nos lois, notre pays ne pourra que gérer tant bien que mal l’augmentation constante de travailleurs pauvres, et de personnes sortant de toutes les statistiques pour n’apparaître qu’au détour des maraudes de l’aide sociale. Face à la politique pour les riches et les puissants de Jupiter-Macron, le Front National constitue la seule alternative pour soulager la misère dans notre pays.

Christian Monteil d’accord avec le Front National !

Communiqué de Dominique MARTIN, Député français FN / ENL au Parlement européen

Christian Monteil, Président du Conseil départemental, voulant « planter le décor » de la situation, s’alarme de la situation actuelle des Départements, en reprenant tous les thèmes du Front National. Qu’on en juge :

– il défend les Départements, comme le Front National, seul de tous les partis et de Macron qui veulent les supprimer ;
– il critique la baisse des APL, comme le Front National, qui s’inquiète pour nos concitoyens les plus pauvres ;
– il critique le laxisme en matière d’immigration, comme le seul Front National depuis 40 ans ;
– il s’inquiète des manques d’accueil en maisons de retraite, comme le Front National qui défend les oubliés de la République ;
– il craint une « régression immédiate » des Départements, comme le Front National qui dénonce depuis longtemps le sacrifice de la France rurale ;
– il refuse les futures baisses de dotation, comme seul le Front National depuis leur mise en place par Sarkozy dans les dernières heures de son mandat.

Pour ce faire, Christian Monteil a réuni « les députés et sénateurs locaux ».

N’aurait-il pas oublié de convier Dominique Martin, seul Député européen du Département ?

N’aurait-il pas été judicieux de le convier, sachant que le constat actuel n’est jamais que la déclinaison nationale et locale des décisions imposées par Bruxelles avec l’assentiment de toute la classe politique à l’exception du Front National ?

Dominique Martin félicite Christian Monteil d’ouvrir enfin les yeux sur la situation désastreuse dans laquelle se trouve notre pays après des décennies de soumission au diktat des bureaucrates bruxellois. Il reste à sa disposition pour lui exposer comment le couple Macron-Merkel veut forcer la disparition de la France des Départements et des clochers. Il pourra lui indiquer comment seules les propositions de Marine Le Pen et du Front National sont en mesure de sauver la France, ses institutions et ses citoyens de toute condition, y compris les plus pauvres.

 

Clandestins : les Français pris pour des gogos

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller régional honoraire

Le Dauphiné de ce jour larmoie sur le sort de malheureux clandestins qui, venus chez nous, réalisent qu’il va faire froid. Et de détailler les milliers d’euro dépensés par ces démunis pour violer nos frontières, ainsi que les voyages en Allemagne ou les billets de TGV qu’ils peuvent se payer. Après avoir reconnu que les SDF sont chassés par ces nouveaux arrivants, le journal détaille comment de braves citoyens naïfs aident ces gens qui ont tant dépensé.

Le FN dénonce l’appel d’air de l’aide massive des associations à l’immigration clandestine, par le soutien objectif que cela apporte aux filières de passeurs.

Le FN appelle les braves gens qui aident de bonne foi ces « réfugiés » à ouvrir les yeux et diriger leur générosité d’abord vers nos concitoyens dans la misère.

Le FN rappelle que ces clandestins, jeunes hommes seuls assez fortunés pour payer leur voyage, sont arrivés en violant nos frontières et nos lois. Ils doivent donc être considérés comme des délinquants.

Dominique MARTIN exige que l’État rétablisse son autorité et applique nos lois en plaçant en détention les clandestins divagant sur la voie publique avant de les expulser de notre territoire

 

Non au tourisme du clandestin à Annecy !

Communiqué de Dominique MARTIN, Député européen, Conseiller régional honoraire

L’Essor de ce jour s’étonne de la présence au grand jour de tant de clandestins soudanais et tchadiens à Annecy, principalement de jeunes hommes seuls, venus prétendre au statut de réfugié.

Pourtant, cet afflux ne devrait pas surprendre : notre pays souffre de ses frontières supprimées, d’associations complices des passeurs, et, fait inouï, d’un Président ayant été jusqu’à annoncer que nous irions sur place recueillir les candidats à la traversée !

Combien de ces « réfugiés » seront-ils admis à rester sur notre territoire ?

Combien, déboutés, seront-ils réellement expulsés ?

Les passeurs, complices et collaborateurs de ces filières seront-ils recherchés et poursuivis ?

De combien d’agressions, viols, vols et autres attentats supplémentaires la France et les Français auront-ils à subir du fait de l’organisation et de la complaisance à l’égard de ces trafics ?

Malheureusement, toutes les prédictions du Front National se réalisent les unes après les autres.

Malheureusement, la propagande du Système retarde encore la mise en place des mesures de sauvegarde de notre pays et de nos concitoyens : rétablissement des frontières, réforme de la Justice, expulsion des clandestins, priorité aux Français.

Dominique MARTIN, Député européen, Conseiller régional honoraire, exige que les forces de l’ordre s’assurent de la sécurité des Annéciens face à cet afflux, et mettent en détention tous les clandestins qui envahissent les rues de la cité.

 

Exercice par l’Union des droits qui lui sont conférés par les règles du commerce international

J’ai voté contre ce texte. Il réglemente les procédures de l’Union en matière de politique commerciale commune, permettant ainsi à l’UE d’exercer ses « droits » en matière de commerce international. Nous nous opposons formellement à ce texte car les accords commerciaux et leurs négociations devraient relever de la compétence des Etats-membres et non pas de l’UE.

Défense contre les pratiques préjudiciables en matière de prix dans la construction navale

Dominique Martin a voté pour ce texte. La mise en place de ce texte va permettre de protéger les chantiers navals des Etats-membres contre la concurrence de certains pays qui fabriquent et vendent des navires au-dessous de la valeur du marché. Les chantiers navals français seront ainsi protégés, et nous nous en réjouissons.

Possibilités de pêche dans les eaux de l’Union européenne pour les navires de pêche battant pavillon du Venezuela au large des côtes de la Guyane française

J’ai voté pour ce texte équilibré qui permet aux bateaux de pêche Vénézuéliens de venir pécher dans les eaux territoriales françaises. 75 % de ce poisson péché sont débarqués en Guyane pour transformation. En échange, les navires Martiniquais auront la possibilité de pécher au large du Venezuela.

La France gagne sur les 2 fronts de la transformation de la pèche Vénézuélienne et de la pêche au large du Venezuela. Lire la suite

Belle et grande journée politique à Strasbourg où la majorité RPS a senti le vent du boulet des eurosceptiques

8h30 : non au renvoi des débats sur le TTIP (Traité Transatlantique ou TAFTA) à 182 voix contre 180.

nonautafta

10h00 : manifestation à l’extérieur du Parlement européen contre le TTIP organisée par le Collectif Nouvelle Écologie avec le soutien du FNJ Alsace.

20150610_104039

11h00 : conférence de presse de Marine contre l’immigration massive.

20150610_110333

17h00 : conférence de presse d’Édouard Ferrand pour la défense de nos agriculteurs et contre l’embargo Russe.

confrussie

Les 23 eurodéputés du FN sur tous les Fronts !