Articles

Dominique Martin défend les intérêts des 176 000 travailleurs frontaliers (Suisse)

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

Cette semaine (mardi 28 novembre) Dominique Martin est intervenu au Parlement européen dans le débat sur « la coordination des régimes de sécurité sociale », nouveau projet de l’Union Européenne. Chômage, retraites, maladie sont autant de droits essentiels pour les Français que cette réforme tirera immanquablement vers le bas afin de s’aligner sur les autres États membres.

Il a rappelé au rapporteur, l’élu socialiste Guillaume Balas, que les 176 000 Français[1] qui travaillent en Suisse ne doivent pas être les oubliés de cette discussion au niveau européen, et demandé si « Rome I » (Règlement 2008 assurant la sauvegarde de la rémunération des travailleurs transfrontaliers) pouvait s’appliquer notamment concernant l’assurance chômage. En clair, il s’agit de permettre aux salariés de choisir le régime le plus favorable. C’est près de 77000 hauts-savoyards (74)[2] qui sont concernés.

Très « fair-play », Monsieur Balas a rappelé que dans ces échanges au niveau européen, la France perd 600 millions d’euros en prestations non couvertes par des cotisations sociales de nos partenaires européens présents en France, et a assuré M. Martin qu’il vérifierait la possibilité d’appliquer ce règlement « Rome I ».

Proposition de résolution sur la composition et le financement des Agences dites européennes

Proposition de résolution de Dominique Martin déposée conformément à l’article 133

Le Parlement européen,
– vu l’article 133 de son règlement,

A. Considérant que le 17 mai 2017, le réseau social européen (European Social Network ou ESN), a reçu 905 292,06 euros de subventions européennes[1] ;

B. Considérant que cette organisation nébuleuse comprend peu de membres français, ni aucune organisation publique importante en Allemagne, France, Grande-Bretagne ou Italie ;

C. Considérant que certains organismes étrangers sont membres de ce réseau ESN, comme le ministère de la protection sociale de l’Azerbaïdjan[2] ;

1. Demande à la Commission de cesser de financer des organismes composés d’Etats tiers dont les intérêts ne sont pas européens.

 

[1] Monsieur Josef Doppelbauer

[2] https://www.challenges.fr/entreprise/sncf-nouvelle-coupe-des-effectifs-en-2016_44339

La délégation FN au salon Milipol, évènement mondial de la sécurité : des intérêts convergents.

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

En tant que membre de la Commission spéciale de lutte contre le terrorisme (TERR), j’étais présent hier au salon Minipol Paris avec Louis Aliot, membre de la Commission de la Défense, Gilbert Collard, membre de la Commission des Lois (problématiques Justice-Police-Sécurité) et Nicolas Lesage, Directeur de Cabinet de Marine Le Pen.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer nos PMI et PME qui nous ont expliqué les problèmes procéduraux qu’elles pouvaient rencontrer au sein des marchés, publics comme privés, les difficultés à l’exportation ou encore les problématiques de licences. En tant que législateurs, nous serons particulièrement attentifs à ces questions.

Airbus, Thalès, Nexter et RTD nous ont reçus et présentés leurs avancés technologiques dans le domaine sécuritaire : nous sommes fiers de constater à quel point ils sont à la pointe !

Enfin, le Ministère de l’intérieur, la Gendarmerie nationale et la police municipale ont fait un constat des risques actuels et des moyens à leur service. Ils nous ont confiés regretter les réductions budgétaires dont ils font parfois l’objet alors que les missions sont toujours plus nombreuses. Tout notre soutien à nos forces de l’ordre qui font un travail remarquable !

 

Retrouvez les actes du colloque sur l’économie collaborative : vidéos, interventions et dossier de presse

Communiqué de presse de Dominique Martin

https://economiecollaborative2017.com

L’économie collaborative et ses 335 milliards d’euros de chiffre d’affaire en Europe, à l’horizon 2025, est un vrai sujet dont se sont emparés, sous l’égide du MENL, Dominique Martin et ses collègues Députés au Parlement européen.

«  Nous devons créer de nouvelles règles du jeu. Le rôle de l’État n’est pas d’interdire mais d’accompagner cette mutation. Évitons que les prolétaires du 20ème siècle ne se battent contre les prolétaires du 21ème siècle. Avec notre groupe au Parlement européen, nous poussons à une meilleure prise en compte de ces enjeux. »

L’économie collaborative s’est imposée dans plusieurs domaines d’activité et d’autres suivront. Ne fermons pas les yeux face aux vraies questions :
• Sommes-nous en train de vivre une révolution sociétale ?
• Est-ce que l’économie collaborative en temps de crise est le remède au chômage ou juste un cache misère ?
• Ne crée-t-elle pas une situation de concurrence déloyale ?
• Assure-t-elle de bonnes conditions de travail et une protection de qualité aux travailleurs ainsi qu’aux consommateurs ?

Déclaration écrite de Dominique Martin sur la lutte contre les inégalités comme moyen d’action pour stimuler la création d’emplois et la croissance

Déclaration écrite de Dominique Martin sur la lutte contre les inégalités comme moyen d’action pour stimuler la création d’emplois et la croissance :

Rapporteur : Javi LOPEZ
Numéro de dossier : 2016/2269(INI)
Commission compétente au fond : EMPL

Inégalités économiques : pour Monsieur Lopez des socialistes espagnols le problème est le populisme et la solution est l’immigration…

Le problème des inégalités économiques se manifeste plus fortement qu’auparavant dans la plupart des États membres de l’Union européenne.

Plusieurs causes sont à l’origine de ces inégalités économiques :
• la mondialisation ;
• les changements du marché de travail et notamment la précarité des emplois ;
• le développement des technologies et notamment la robotisation ;
• la crise économique et les politiques d’austérité qui y sont liées.

Le Front national évoque l’ensemble de ces raisons depuis de nombreuses années !

Nos travailleurs perdent leurs emplois parce que les grandes entreprises préfèrent produire dans les pays tiers, moins coûteux en main d’œuvre, et que la globalisation facilite cette délocalisation. Ils perdent des emplois à cause de la robotisation, encouragée démesurément par l’UE, sans étude sérieuse sur les risques de chômage.

Enfin, la précarisation des emplois est de plus en plus alarmante. Originellement conséquence de la crise économique, elle s’est développée avec l’application des politiques européennes d’austérité.

Le rapport de Monsieur Lopez semble « oublier » ces raisons. En revanche, il propose de combattre le populisme qui « se nourrit des inégalités, en mettant en danger le projet européen », et d’inclure les migrants dans toutes les actions qui devraient résoudre ces problèmes.

Décès du Maire de Cluses, des questions à jamais sans réponse

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal de Cluses

Jean-Louis Mivel est décédé, suite au malaise qui l’a saisi avant son audition au tribunal d’Annecy.

J’adresse mes condoléances à sa famille, et m’associe aux regrets de tous ceux qui attendaient une réponse à toutes leurs questions.

Réunion publique à Marnaz

Vendredi 17 novembre, Dominique Martin a participé à une réunion publique à Marnaz (Haute-Savoie), avec une nombreuse assemblée, en compagnie de notre nouvelle conseillère municipale FN d’Annemasse, Magalie Luho !

L’armée mexicaine de la Communauté de communes

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller communautaire 2CCAM, Conseiller municipal de Cluses

L’élection du nouveau président de la 2CCAM hier au soir a été le seul élément intéressant de la soirée. Face aux violentes critiques à peine voilées de son adversaire, Gilbert Catala a largement obtenu la succession de Loïc Hervé.

Son programme ? Rassembler autour de lui une équipe réduite de gens qui travaillent.

Résultat : on passe de 9 vice-présidents à 10 vice-présidents plus 5 conseillers délégués. Tous les maires des communes sont à nouveau vice-présidents ou représentés. Pire que dans l’armée mexicaine, 1/3 des élus sont désormais au bureau.

L’élection dans un silence pesant de ces vice-présidents a été d’un suspens insoutenable, la plupart étant élus selon la tradition soviétique du candidat unique.

Gageons que les promesses de travail et de changement seront tenues par ceux-là même qui ont déjà échoué.

En somme, on peut résumer l’élection d’hier, pour qui a (mal) écouté le Guépard : « il faut que rien ne change pour que tout change ». Bon courage !

Communauté de communes : le contribuable paiera de toute façon !

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal de Cluses, Conseiller communautaire 2CCAM

Un candidat déclaré, d’autres en embuscade : la 2CCAM est l’enjeu de toutes les ambitions. Mais pourquoi se battent-ils ?

On nous avait promis d’optimiser les moyens financiers et humains (personnel) : c’est « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf » ;

On nous avait promis une gestion saine : ils se sont jetés sur toutes les compétences, sans en avoir les moyens, au point qu’il manquerait 1,5 million pour finir l’année ;

On nous avait promis un rapprochement harmonieux des communes : les batailles d’ego l’emportent.

La seule certitude, au final, c’est que la 2CCAM, c’est plus de dépenses, plus d’occasions de s’endetter et donc plus d’impôts : quoi qu’il en soit, comme d’habitude, les contribuables paieront !

Mais pourquoi se battent-ils : pour défendre leurs indemnités, comme à l’habitude…

 

Protéger nos PMI-PME contre la mondialisation : une priorité en France !

Intervention de Dominique Martin en commission emploi et affaires sociales du Parlement européen.

Protéger nos PMI-PME contre la mondialisation : une priorité en France ! Madame Ulvskog jette l’éponge : « on ne peut plus lutter contre la mondialisation ».

Monsieur Martin est intervenu en Commission Emploi et affaires sociales sur l’avenir de l’industrie manufacturière en Europe. Il remercie la présence des experts mais dénonce la mondialisation qui irrigue l’ensemble du texte. La mondialisation, il le rappelle, « c’est faire fabriquer à des esclaves de pays lowcost pour vendre aux chômeurs de pays européens dits développés ».

Les PMI-PME représentent 90% des emplois salariés et si la France a perdu 3 millions d’emplois depuis la crise, c’est justement sur une doctrine de fond de l’UE : la concurrence libre et non faussée. Comment protéger nos PMI-PME ? Notre marché intérieur ?

Contrairement à ce que soutient Madame Ulvskog, Dominique Martin est né dans les années 60 et rappelle qu’à cette époque, les honnêtes gens pouvaient se loger…