Réinsertion professionnelle des victimes du terrorisme

Proposition de résolution de Dominique Martin déposée conformément à l’article 133 :

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. Considérant qu’il est souvent fait état des 2400 victimes décédées depuis 2001 en Europe suite aux horreurs du terrorisme ;

B. Considérant qu’il est malheureusement plus rare de prendre en compte les 8 700 victimes, blessées sur cette même période ;

C. Considérant l’audition publique qui a eu lieu en Commission spéciale de lutte contre le terrorisme au sujet des victimes du terrorisme le 21 mars 2018 ;

D. Considérant notamment les témoignages exprimés relatifs aux difficultés de réinsertion professionnelle, due aux handicaps divers ;

E. Considérant que ces difficultés, en plus des conséquences financières directes sont très souvent vécues comme une seconde voire une troisième victimisation ;

1. Propose de mener une étude toute particulière sur la question de la réinsertion professionnelle des victimes du terrorisme.

2. Demande à la Commission de prendre en compte cette réalité dans l’allocation des Fonds européens.