Question sur la protection des citoyens et les migrations

Question avec demande de réponse écrite à la Commission
Article 130 du règlement

Dominique Martin (ENF) , Joëlle Mélin (ENF)

Le programme de Stockholm en matière de politique migratoire avait retenu pour la période 2009-2014 l’axe politique suivant :
« Une Europe ouverte et sûre qui se met au service des citoyens et les protège ».

La Commission a officiellement choisi pour option stratégique de renouveler cette politique dans les années à venir avec l’idée de « Faire de l’Europe ouverte et sûre une réalité » (où l’on appréciera combien l’acceptation de l’échec est patent) :

– Pour quelles raisons la seconde partie de l’orientation politique stratégique, à savoir « se mettre au service des citoyens et les protéger » a-t-elle été délibérément abandonnée ?

Réponse donnée par M. Avramopoulos au nom de la Commission (1.4.2016)

La Commission a adopté l’année dernière l’agenda européen en matière de migration et le programme européen en matière de sécurité, qui constituent le fondement de ses politiques et qu’elle est actuellement en train de mettre en œuvre.