Présent à Bordeaux pour la mission d’information des Députés de la Délégation française de l’ENL

Présent à Bordeaux du 19 au 21 septembre pour la mission d’information des Députés de la Délégation française de l’Europe des Nations et des Libertés (ENL) et notamment pour présenter la réforme sur les travailleurs détachés.

“Ne confondons pas Union européenne et Europe. Ce que nous combattons, ce n’est pas l’Europe, mais la machine technocratique à broyer les peuples qu’est cette Union européenne !”

“Grandes puissances financières et grand patronat exploitent ces travailleurs des pays de l’Est au sein de nos pays de l’Ouest grâce au travail détaché, qui leur permet d’appliquer chez nous les salaires et conditions de travail de là-bas !”

“La prétendue réforme du travail détaché vendue par Emmanuel Macron ne règle rien et ne met absolument pas fin au dumping social au sein de l’Europe, contrairement aux effets d’annonce !”

“Désormais, le dumping social en Europe ne se limite plus aux travailleurs détachés venant des pays de l’Est : nous avons vu des agences d’intérim employant des Uruguayens pour ramasser les fraises dans le Vaucluse !”

“Face au dumping social, nous devons lutter contre les ravages de la mondialisation sauvage, privilégier l’achat local, réformer les codes des marchés publics !”

“Il y a aujourd’hui en France 516 000 travailleurs détachés. C’est exponentiel, et cela va continuer si nous n’agissons pas. Ce sont 516 000 emplois de moins pour nos compatriotes. Nous défendons, notamment en matière d’emploi, les Français d’abord !”