Pauvreté infantile et soutien aux familles en difficulté

Question avec demande de réponse écrite à la Commission
Article 130 du règlement

Dominique Martin (ENL), Joelle Melin (ENL)

La Commission EMPL s’est emparée d’un nouveau thème, la pauvreté infantile. S’il est vrai qu’elle augmente sensiblement en Europe, ce phénomène résulte d’une chaîne de conséquences liée aux réformes économiques structurelles et aux partis pris sociaux de l’UE.

Pour rappel, le Pacte de Stabilité et de Croissance renforcé depuis 2008 a entraîné des coupes budgétaires dans les dépenses sociales des Etats-membre particulièrement préjudiciables aux revenus des familles :

– la Commission envisage-t-elle d’assouplir la discipline budgétaire en vigueur, de manière à encourager les Etats-membre à soutenir une politique familiale plus propice au bien-être des mineurs ?

De plus, la Commission ne se contente pas d’accompagner l’évolution sociétale mais encourage le délitement de la cellule familiale en apportant un soutien inconditionnel au concept de parentalité :

– Comment la Commission envisage-t-elle de prêter assistance aux enfants sans tenir compte de la cellule familiale ?

Réponse donnée par Mme Thyssen au nom de la Commission

(10.11.2015)

Selon les traités, les politiques de l’enfance et de la famille relèvent de la compétence des États membres. Si une consolidation budgétaire est nécessaire, il leur appartient de décider des budgets alloués à ces politiques. Dans le cadre du semestre européen, le Conseil a adressé aux États membres des recommandations spécifiques à chaque pays, soulignant combien il est important d’investir dans des politiques, prestations et programmes efficaces pour l’enfance et la famille[1].

Dans sa récente recommandation intitulée «Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité»[2], la Commission fait de l’«intérêt supérieur des enfants» la pierre angulaire de son raisonnement, sans faire référence au type de parentalité.

[1]    Voir http://ec.europa.eu/europe2020/making-it-happen/country-specific-recommendations/
[2]     Voir http://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/ALL/?uri=CELEX:32013H0112