Pas de barrage au privé !

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

L’Union européenne, se mêlant encore une fois de nos affaires, veut privatiser les barrages français. Il s’agirait, évidemment, de lutter contre les monopoles et d’assurer une concurrence “libre et non faussée”.

Or nos barrages sont entretenus depuis des décennies, voire ont été construits, sur fonds publics. Ce sont donc les Français qui seraient dépouillés de ce que leurs efforts et leurs contributions ont réussi à bâtir.
Or la plupart des barrages français sont âgés de plusieurs décennies, réclamant ainsi un entretien des plus scrupuleux pour assurer la sécurité des installations et des populations.

Aurait-on oublié que l’absence d’entretien a causé l’évacuation de toute la vallée en aval du barrage d’Oroville, en Californie, l’an passé ?
Qui peut vivre sereinement en aval d’un barrage géré par des entreprises privées ne recherchant que le profit ?

Face à l’insécurité de nos approvisionnements énergétiques, Dominique Martin et le Front National soutiennent l’énergie hydraulique, non délocalisable et ne dépendant pas d’importations d’énergie fossile.
Face à la pression sur la rentabilité des énergies renouvelables, Dominique Martin et le Front National défendent la protection que représente le monopole public.
Face à la braderie organisée du patrimoine construit par tous les Français, Dominique Martin et le Front National défendent le respect de notre propriété collective.