Nos retraites : la Commission et le Pakistan nous coûtent un pognon de dingue

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

Nos retraites : la Commission et le Pakistan nous coûtent un pognon de dingue

D’après la Commission[1], la retraite moyenne nette devrait diminuer en France jusqu’en 2060[2]. En ce qui concerne l’âge de la retraite, à partir du 1er janvier 2019, une nouvelle réforme va baisser de 10 % les pensions des salariés qui ne continuent pas à travailler pendant une année supplémentaire après avoir atteint l’âge de la retraite à taux plein (62 ans si la durée de cotisation requise est atteinte).

 

La député française (LREM), Aurore Bergé estime que « notre génération peut légitimement leur demander un effort car notre génération n’a pas eu les mêmes chances que les leurs »[3] ; Cet effort (hausse de la CSG puis fin de l’indexation des retraites soit 2 milliards d’euro d’économies) a été rendu nécessaire au nom des 3% de déficit budgétaire réclamés par Bruxelles.

 

En 2017, 500 000 français[4] ont perçu le minimum vieillesse (Aspa), soit 803 euros mensuels pour une personne seule et 1 245 euros mensuels pour un couple. Au lieu de doubler les pensions de ces 500 000 français, la Commission a engagé 347 millions d’euros vers le Pakistan (2014-2017)[5].

 

Pourquoi la Commission engage ces sommes au Pakistan ?

[1] Rapport 2018 sur l’adéquation des retraites: adéquation actuelle et future des revenus des personnes âgées dans l’UE, Volume II p100. https://ec.europa.eu/commission/news/pensions-eu-2018-apr-30_fr

[2] Le taux de remplacement net théorique, estimé à 76,3 % pour ceux qui ont pris leur retraite en 2016, s’élèvera probablement à 68,6 % en 2056 pour un travailleur ayant un revenu moyen de carrière ininterrompu pendant 40 ans.

[3] 29 août 2018 https://www.youtube.com/watch?v=7uqM9YLu3nY

[4] 3,5 % des retraités. http://www.lefigaro.fr/social/2017/05/11/20011-20170511ARTFIG00006-les-16millions-de-retraites-touchent-en-moyenne-1376euros.php

[5] Rapport de la Commission au Parlement Européen et au Conseil Rapport d’examen à mi-parcours des instruments de financement extérieur (15/12/2017) https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:52017DC0720&from=FR

 

Réponse donnée par Mme Thyssenau nom de la Commission européenne(30.11.2018)

 

La Commission fournit des orientations aux États membres afin de les aider à maintenir des finances publiques saines, y compris au moyen de recommandations spécifiques par pays concernant les politiques budgétaires dans le cadre du semestre européen; ses recommandations à la France dans le domaine des pensions ne portaient que sur les retraites professionnelles complémentaires. La Commission aide également l’ensemble des États à évaluer la viabilité[1] et l’adéquation[2] des retraites, dans le cadre de scénarios comparatifs à long terme.

 

Telle qu’elle est consacrée par les traités, la politique de développement de l’UE vise à favoriser le développement durable des pays partenaires, avec pour objectif premier d’éradiquer la pauvreté. En ce qui concerne le Pakistan, et comme pour d’autres pays, la coopération au développement de l’UE est fournie dans le respect des principes et objectifs énoncés dans le consensus européen pour le développement et en tant que contribution à la réalisation des objectifs de développement durable au niveau mondial. L’aide au développement fournie par l’UE au Pakistan est fournie sur la base d’un programme indicatif pluriannuel (PIP) en conformité avec les dispositions de l’Instrument de coopération au développement. L’actuel programme indicatif pluriannuel couvre les domaines prioritaires suivants: i) le développement rural, ii) l’éducation et la formation professionnelle et iii) la bonne gouvernance, l’État de droit et les droits de l’homme. À travers ces domaines prioritaires, l’assistance fournie par l’UE apporte une réponse à certaines des causes profondes de la radicalisation et des migrations au Pakistan, avec des avantages mutuels pour le pays, la région de l’Asie du Sud et l’Europe.

 

 

 

[1]    https://ec.europa.eu/info/publications/economy-finance/2018-ageing-report-economic-and-budgetary-projections-eu-member-states-2016-2070_en

[2]    http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=738&langId=en&pubId=8084&furtherPubs=yes