Nos retraites : la Commission et le Pakistan nous coûtent un pognon de dingue

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

Nos retraites : la Commission et le Pakistan nous coûtent un pognon de dingue

D’après la Commission[1], la retraite moyenne nette devrait diminuer en France jusqu’en 2060[2]. En ce qui concerne l’âge de la retraite, à partir du 1er janvier 2019, une nouvelle réforme va baisser de 10 % les pensions des salariés qui ne continuent pas à travailler pendant une année supplémentaire après avoir atteint l’âge de la retraite à taux plein (62 ans si la durée de cotisation requise est atteinte).

 

La député française (LREM), Aurore Bergé estime que « notre génération peut légitimement leur demander un effort car notre génération n’a pas eu les mêmes chances que les leurs »[3] ; Cet effort (hausse de la CSG puis fin de l’indexation des retraites soit 2 milliards d’euro d’économies) a été rendu nécessaire au nom des 3% de déficit budgétaire réclamés par Bruxelles.

 

En 2017, 500 000 français[4] ont perçu le minimum vieillesse (Aspa), soit 803 euros mensuels pour une personne seule et 1 245 euros mensuels pour un couple. Au lieu de doubler les pensions de ces 500 000 français, la Commission a engagé 347 millions d’euros vers le Pakistan (2014-2017)[5].

 

Pourquoi la Commission engage ces sommes au Pakistan ?

[1] Rapport 2018 sur l’adéquation des retraites: adéquation actuelle et future des revenus des personnes âgées dans l’UE, Volume II p100. https://ec.europa.eu/commission/news/pensions-eu-2018-apr-30_fr

[2] Le taux de remplacement net théorique, estimé à 76,3 % pour ceux qui ont pris leur retraite en 2016, s’élèvera probablement à 68,6 % en 2056 pour un travailleur ayant un revenu moyen de carrière ininterrompu pendant 40 ans.

[3] 29 août 2018 https://www.youtube.com/watch?v=7uqM9YLu3nY

[4] 3,5 % des retraités. http://www.lefigaro.fr/social/2017/05/11/20011-20170511ARTFIG00006-les-16millions-de-retraites-touchent-en-moyenne-1376euros.php

[5] Rapport de la Commission au Parlement Européen et au Conseil Rapport d’examen à mi-parcours des instruments de financement extérieur (15/12/2017) https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:52017DC0720&from=FR