La Banque européenne d’investissements et « les 57 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel d’un camp de réfugiés »

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

La Banque européenne d’investissements et « les 57 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel d’un camp de réfugiés »

Dans son Projet de Loi de Finance pour 2019, la contribution de la France au budget de l’Union européenne est estimée à 21,5 milliard d’euros (contre 40,5 pour les régions, départements, villes et villages français). Suite au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) prévu le 30 mars 2019, la France devra aussi augmenter de 6,9 milliards d’euros sa participation au capital appelable de la Banque européenne d’investissement (BEI)[1].

 

Catherine Collin, chef du bureau de la BEI pour l’Afrique de l’Est à Nairobi a déclaré (17/09/2018) : « (…) à Kakuma (un camp de réfugiés dans le nord-ouest du Kenya avec près de 200 000 habitants), nous avons rencontré des réfugiés qui y vivent depuis 20 ans. On estime le chiffre d’affaires annuel de ce camp de réfugiés à 57 millions de dollars. Nous voulons voir si nous pouvons investir. »[2]

 

La Commission approuve-t-elle ces propos de la BEI ?

 

La BEI investit 100 millions d’euros dans la rénovation du port de Mombasa au Kenya. Est-ce justifié quand seulement 245 millions d’euros sont alloués par Bruxelles pour catapulter l’industrie européenne de défense et ses emplois[3] ?

 

 

[1] Projet de loi de finance 2019 intégrant l’hypothèse que le Royaume-Uni s’acquittera de ses obligations financières, ainsi qu’il s’y est engagé en décembre 2017. Septembre 2018, p15 et 197. Le ministre chargé de l’économie est autorisé à souscrire à une augmentation de capital de la Banque européenne d’investissement à hauteur de 6 855 963 842 euros de capital sujet à appel.

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/BlobServer?blobkey=id&blobnocache=true&blobwhere=1250171189284&blobheader=application%2Fpdf&blobcol=urldata&blobtable=MungoBlobs

[2]17 Septembre 2018 https://www.euractiv.com/section/development-policy/news/the-eus-bank-in-africa-steps-up-the-action/?utm_source=EURACTIV&utm_campaign=2424908452-RSS_EMAIL_EN_Daily_Update&utm_medium=email&utm_term=0_c59e2fd7a9-2424908452-114379415

[3] http://europa.eu/rapid/press-release_IP-18-3870_en.htm