Handicap : attention à la sémantique, attention à son instrumentalisation.

Déclaration écrite de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen.

Ce texte a pour objectif une absence totale de discrimination pour les handicapés dans le cadre d’une Europe « sans entrave », avec des actions en deux temps : 2017-2020 puis 2020- 2030. Je soutiens évidemment, dans le principe, une telle démarche. Mais il ne faut pas être dupe, ce texte a une toute autre portée : la création d’un marché concernant 120 millions de personnes, dépassant les 30 milliards d’euros ! Je tiens personnellement, étant handicapé victime de déficience visuelle, à ce que ce sujet ne soit pas instrumentalisé. Par ailleurs, je déplore les difficultés sémantiques que rencontre le texte sur la définition du handicap. En effet, le handicap est la somme des déficits fonctionnels et/ou cognitifs et non pas, comme le prétend le texte, la somme des obstacles que la société doit lever pour que le Handicapé ait une vie normale. Aussi, je déplore que ce texte aboutisse à une cacophonie normative et plus largement, qu’il instrumentalise la problématique du Handicap et des Handicapés pour justifier des marchés captifs.