Explications de vote – Session du 15 avril 2015

Mobilisation du Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation: application EGF/2014/017 FR/Mory-Ducros

Dominique Martin a voté pour cette Mobilisation du Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation qui alloue 6.052.200 euros à 2.513 licenciés de Mory-Ducros en France.

Décision établissant le Comité de la Protection Sociale

Dominique Martin a voté contre cette décision. En effet le but de ce Comité est de s’ingérer dans les affaires des Etats membres en surveillant leur façon de gérer leurs politiques et systèmes de protection sociale et en le rapportant à la Commission Européenne. C’est une atteinte au droit de légiférer et d’agir des Etats membres.

Décision établissant le Comité de l’Emploi

Dominique Martin a là aussi voté contre cette décision. Ici encore le but de ce comité est de s’ingérer dans les affaires des Etats membres en surveillant leur façon de gérer leurs politiques de l’emploi et en le rapportant à la Commission Européenne. C’est une atteinte au droit de légiférer et d’agir des Etats membres.

Modifications du cadre financier pluriannuel 2014 – 2020

Dominique Martin s’est abstenu sur ce vote qui concerne le report sur 2015 de 21 milliards de crédits non utilisés en 2014 en raison de l’adoption tardive des règlements et programmes concernant certains fonds européen. Bien que le problème des retards de paiements risque de s’aggraver, des fonds dont bénéficie la France, tel que le FEADER ou la pêche, figurent également dans les lignes budgétaires en cause : il est par conséquent plus juste de s’abstenir.

100e Anniversaire du Génocide Arménien

Dominique Martin a bien sur voté pour cette motion de résolution. Etant favorable à la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie, il soutient ce texte qui rend hommage aux victimes, et encourage les autorités turques à ouvrir leurs archives et enfin reconnaitre ce génocide.

Journée internationale des Roms

Dominique Martin s’est abstenu concernent cette motion de résolution. En effet se mélange ici beaucoup de concepts : il y est dit explicitement que le terme « Rom » inclut toutes les communautés de gens du voyage, y compris les « nationales ». On y mélange la discrimination sans que l’attitude des communautés ne soit jamais remise en cause, et l’on ajoute l’idée de créer une journée de commémoration du génocide Roms pendant la seconde guerre mondiale. Cette motion est trop « fourre-tout » pour être votée en tout état de cause.