Explication de votes du jeudi 21 mai

Mise en œuvre de la politique de sécurité et de défense commune

J’ai voté contre ce rapport. Ce rapport, sous couvert d’uniformisation et de mise à niveau des capacités de défense de l’Union, nous conduit vers une armée européenne, vassale de l’OTAN, dans laquelle les Etats-membres seront dépouillés de leur souveraineté. Il force une uniformisation des positions des Etats en matière de politique étrangère, ce qui empêche tout désaccord, et va jusqu’à suggérer des « incitations fiscales » pour forcer les Etats-membres à participer à toutes les opérations militaires ! Nous nous y opposons fermement.

Financement de la politique de sécurité et de défense commune

Dominique Martin a voté contre ce rapport. L’objectif de ce rapport est de renforcer la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) en mutualisant ses ressources humaines et financières. Sur le papier cela semble positif puisque la PSDC disposerait ainsi d’un budget et de ressources propres. En réalité il s’agit de retiré le financement individualisé des Etats membres et donc leur indépendance puisqu’ils n’auront plus la possibilité de choisir à quelles missions ils souhaitent participer. Nous sommes contre cette idée.