Emploi et politiques sociales de la zone euro

Déclaration écrite de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen.

Le débat du 22/10/2018 sur l’emploi et les politiques sociales de la zone euro au Parlement européen brosse un tableau optimiste et tronqué de l’emploi. Il oublie de rappeler que le chômage est deux fois plus élevé dans l’eurozone (8,3%) que dans les autres pays (4,2%). Il met en exergue l’Allemagne, mais peut-on croire ses statistiques du chômage (3,4%) en juin 2018 vu que seulement 5% des 1,2 millions de réfugiés arrivés en 2015-2016 travaillent à plein temps en 2017. Ce qui signifie que plus d’un million de personnes sont retirés des chiffres du chômage. Pendant ce temps, dans la zone euro 1 chômeur sur 2 est au chômage depuis plus d’un an et 10% des travailleurs sont pauvres.

Comme solution, ce rapport exhorte à toujours plus de réformes structurelles et « d’inclusion ». L’intégration au marché du travail des migrants et des réfugiés serait ainsi une des 3 solutions au maintien des systèmes de retraites. Pire, les partis de la majorité (PPE, ALDE, SD) ont refusé nos amendements de priorité à l’emploi pour les citoyens et chômeurs européens. Ce qui confirme que Bruxelles ne veut pas construire une grande Europe mais un monde en petit.