Défi démographique de l’UE et perte de compétitivité

Question avec demande de réponse écrite à la Commission
Article 130 du règlement

Dominique Martin (ENL), Joelle Melin (ENL)

Les solutions proposées au vieillissement de la population européenne demeurent sporadiques au niveau de l’Union Européenne, alors que le taux de fécondité en Europe est l’un des plus faible du monde. Les incitations législatives au niveau européen n’auront pour effet que de reporter les retombées économiques de ce déclin d’une ou deux décennies.

– En se bornant à raisonner en terme de marché du travail, en encourageant la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, et en misant sur une économie axée sur les besoins d’une société vieillissante appelée “silver economy”, la Commission pense-t-elle sérieusement résoudre les difficultés rencontrées?

Les flux migratoires d’une ampleur sans précédant déplacent vers l’Europe une population jeune qui constitue un nouveau vivier de main d’œuvre:

– Malgré les multiples politiques engagées sous l’impulsion de la Commission en faveur d’une meilleure intégration économique et sociale de ces populations, leur entrée massive sur le marché du travail européen ne constitue-t-elle pas une difficulté supplémentaire pour la compétitivité de l’UE?