« Le parti pris de Dominique Martin » n°19

« La Roumanie et la Pologne achètent pour 14 milliards de missiles aux Etats-Unis : pourquoi ? »

Dominique Martin pose la question au Commissaire Moscovici !

Malgré les annonces du Président Macron vantant « l’Europe de la Défense », le gouvernement roumain a acheté des missiles américains pour 4 milliards de dollars, et le gouvernement polonais pour 10 milliards de dollars, ces deux pays profitant respectivement d’environ 4 et 10 milliards d’euros, par an, de contributions nettes de l’Union européenne : contributions, il faut le rappeler, financées par les contribuables français, entre autres !

Libre à ces pays de se protéger, mais pourquoi alimenter l’industrie américaine et ses travailleurs plutôt que l’industrie européenne de l’armement et ses travailleurs européens ? Sans gêne, le Commissaire Moscovici avoue que beaucoup d’autres États membres le font….

Il est clair que nos dirigeants Bruxellois ne défendent pas l’emploi des européens : les 400 000 travailleurs du secteur de la défense en France doivent en être conscients.

 

« Le parti pris de Dominique Martin » n°18

« Autosatisfaction du Commissaire Moscovici : ça suffit ! »

Lors de l’examen annuel au Parlement européen de la croissance pour 2018, le Commissaire socialiste non élu Moscovici s’est satisfait de l’action de l’Union européenne : la croissance serait revenue… Au nom des 19 millions de chômeurs en Europe, Dominique Martin est intervenu pour le corriger !

  1. Vous êtes dans l’autosatisfaction : ce n’est pas grâce à vos politiques que la situation s’améliore en Europe.
  2. C’est grâce à 3 éléments :

-Prix des matières premières en baisse

-Taux d’intérêt très bas

-Une reprise mondiale

  1. Vos solutions détruisent l’Europe. Ce que vous appelez :
    1. mobilité, c’est en fait la concurrence déloyale et le déracinement ;
    2. convergence et harmonisation, c’est en fait la précarisation ;
    3. réforme structurelles, c’est en fait l’austérité.

Pour répondre, le Commissaire Moscovici se réfugie dans l’anathème : il interpelle le « représentant de l’extrême droite ».

 

« Le parti pris de Dominique Martin » n°17

« L’emploi dans le secteur de l’agriculture : les conséquences sociales »

Seconde partie de l’interview croisée de Dominique Martin et Philippe Loiseau

Après avoir envisagé la semaine dernière les problématiques économiques du secteur de l’agriculture (pertes d’emplois, dumping social, etc.), Messieurs les Députés Dominique Martin et Philippe Loiseau en dressent les conséquences sociales : absence d’indemnité chômage, retraite ridicule, conjoints oubliés ou encore risques sanitaires et environnementaux. Agriculteur et ancien chef d’entreprise, ils suggèrent une liste de solutions concrètes : à partager massivement !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°16

« L’emploi dans le secteur de l’agriculture : les conséquences économiques »

Première partie de l’interview croisée de Dominique Martin et Philippe Loiseau

Accords de libre-échange type CETA, cessations d’activités, travailleurs détachés, politique agricole commune ou encore quotas imposés par Bruxelles : Philippe Loiseau et Dominique Martin se retrouvent au Parlement européen pour un premier volet sur l’emploi et les problématiques économiques dans le secteur de la ruralité. Députés français au Parlement européen, mais aussi agriculteur et ancien chef d’entreprise, Philippe Loiseau et Dominique Martin dressent également une liste des solutions concrètes : à partager massivement !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°15

Vous êtes artisans ? Vous avez des amis indépendants ? Attention, Bruxelles prépare pire que la directive travailleurs détachés !

On vous dit que Bruxelles prépare actuellement de nouvelles règles pour réguler la mobilité des travailleurs au sein de l’Union Européenne. Leur nouvelle idée ? Après avoir institué le dumping social des salariés, via la directive des travailleurs détachés, il s’agit d’instituer le dumping social des artisans et des indépendants avec « la carte européenne des services ».

Cette carte permettra une plus grande concurrence déloyale car l’artisan ou l’indépendant d’un pays européen pourra venir travailler sur le sol français sans avoir besoin d’intermédiaire.

« Le parti pris de Dominique Martin » n°14

Macron la débandade, le résumé de l’été.

Dominique Martin présente le triste résumé de l’été en emploi et affaires sociales : hausse du chômage et de la CSG, baisse des APL, « écrans de fumée » pour les travailleurs détachés, des réformes qui auront de graves répercussions pour les Français et leur pouvoir d’achat.

L’idée que sa politique est injuste socialement commence à s’installer“, explique Frédéric Dabi, Directeur général adjoint de l’IFOP.

« Le parti pris de Dominique Martin » n°13

Les subventions de l’Union Européenne : de votre poche à celles des migrants

Votre argent est semé aux 4 vents ! Dominique Martin dresse la liste des subventions dilapidées, pour le seul mois de mai, par l’Union européenne :

2 millions d’euros de cours de cuisine ethnique pour migrants désœuvrés ;

2 millions d’euros  de subventions « migrants » ;

3 millions d’euros de subventions à des lobbys sociaux ;

1 millions de « divers bonus » ;

Soit 8 millions d’euros pour le mois de mai !! Sans compter le fait que la France verse 21 milliards à Bruxelles alors qu’elle n’en reçoit que 13, perdant ainsi 8 milliards…

Ci-dessous : vous trouverez le détail de cette « triste » comptabilité :

Migrants

  1. 638 840 euros
  2. 371 000 euros
  3. 522 000 euros
  4. 252 000 euros
  5. 515 000 euros

Lobbys sociaux

  1. 905 000 euros
  2. 414 000 euros
  3. 678 000 euros
  4. 309 000 euros
  5. 103 000 euros

Divers

  1. 417 000 euros
  2. 48 000 euros

« Le parti pris de Dominique Martin » n°12

Professions réglementées : demain, serez-vous soigné par des médicaments frelatés ?

Dominique Martin dénonce la réforme de Monsieur Macron, qui souhaite, répondant aux injonctions de Bruxelles, faire disparaitre la protection propre aux professions réglementées : notaires, huissiers, pharmaciens, médecins, chauffeurs de taxis. Vous ne pourrez plus utiliser sans crainte ces domaines sensibles : cession de patrimoine, santé, transport de personnes, etc.

Il faut « garantir une haute qualité des services et de la formation » !

Partagez l’information !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°11

Sessions plénières du Parlement européen.
25 millions de chômeurs en Europe : rien à l’ordre du jour !

L’ordre du jour du Parlement européen est éloquent ! Rien sur l’emploi, rien sur les affaires sociales. Bien entendu, comme vous pouvez le constater dans cette vidéo, les migrants, la mondialisation et l’Union africaine sont à l’ordre du jour. La Mongolie, La Bosnie, la Tchétchénie ou encore le Kenya, également. L’Europe s’occupe facilement des autres avant de s’occuper de soi-même…

Si ! Un sujet qui touche directement les citoyens européens : la fraude ; et nous nous en réjouissons. Dommage qu’il soit presque le seul à nous concerner, à vous concerner.

Pour conclure, au Parlement européen, les eurocrates ne travaillent pas pour vous !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°10

Le chômage des chefs d’entreprise

En 2016, 55 000 chefs d’entreprise se sont retrouvés au chômage sans aucune indemnité : pas ceux du CAC 40, qui profitent des mécanismes européens et qui n’ont pour unique but que d’augmenter leurs marges, mais des artisans, commerçants, professions libérales, agriculteurs, et des TPE/PME. Ces gens qui ont le courage d’être caution sur leurs biens propres, qu’ils perdent souvent à cause d’un donneur d’ordre ou d’un impayé, ou de la Politique Agricole Commune (PAC), et non par incompétence…

Pour toutes ces raisons, Marine Le Pen s’engage à les soutenir par une baisse de la fiscalité, une baisse des charges sociales, mais surtout avec le patriotisme économique qui imposera de les choisir d’abord à toutes entreprises étrangères.