« Le parti pris de Dominique Martin » n°27

« L’état d’urgence économique et sociale » de M. Macron : redonner aux Français ce qu’il leur a volés !

Lundi soir, M. Macron a enfin daigné s’adresser aux Français, et même s’il n’a pas eu le respect de le faire en direct, on pourrait croire que le Président propose des solutions novatrices. Il n’en est rien. Le flou est total sur les « mesurettes » proposées et leur financement. M. Macron a même le toupet de mettre en avant la suppression de certaines hausses (taxes, CSG, …) alors qu’il en était l’investigateur. Ce sont des cadeaux qui n’existent pas : « je vous l’ai volé, je vous le rends » ! nous dit-il. Et encore, en partie.

« Le parti pris de Dominique Martin » n°26

« Souhaitez-vous une concurrence déloyale des boulangers afghans, des bouchers indiens, et
des opticiens camerounais ?

Après avoir institué le dumping social des salariés via la directive des travailleurs détachés, l’UE souhaitait instituer une concurrence déloyale envers nos travailleurs indépendants avec la Carte électronique européenne des services !

Concrètement, cette mesure aurait permis aux coiffeurs turcs, aux boulangers afghans, aux bouchers indiens, aux opticiens camerounais et aux pharmaciens indonésiens de venir travailler en France sans CAP ou autre diplôme d’État.

Heureusement, vos élus du Rassemblement National se sont battus : cette carte a été renvoyée aux oubliettes de la Commission !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°25

« Les populistes », c’est bien connu, font dérailler des trains, sauter des bombes et égorgent les européens !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°23

Ce que Bruxelles prévoit pour le secteur du transport : questions/réponses

« Le parti pris de Dominique Martin » n°22

Une énième dérive du Parlement européen !

Accueil des migrants, théorie du genre, réformes structurelles et autres dérives et utopies européistes : le Parlement européen fait encore une démonstration de son inefficacité à traiter un sujet essentiel.
Ici, les technocrates de Bruxelles dénaturent un projet de modernisation de l’éducation en y insérant les litanies politiques habituelles : quel dommage !

« Le parti pris de Dominique Martin » n°21

À partir de 2019, 258 terroristes auront purgé leur peine et se retrouveront dans nos rues

Découvrez le constat sécuritaire que dresse Dominique Martin au Parlement européen.
En 2017, il y a eu un évènement terroriste tous les 6 jours en Europe. Sur 50 000 à 70 000 radicalisés sur notre continent, 20 000 sont en France ! Pourquoi ? Quelles solutions propose-t- il ? Pourquoi les alliés de Macron ont-ils scandaleusement refusé la création d’un mémorial pour les victimes du terrorisme ? Les réponses dans ce 21 ème parti pris !

 

« Le parti pris de Dominique Martin » n°20

Défense et lutte contre le terrorisme : il faut acheter français !

Vos impôts financent l’industrie de défense américaine !
Dans un contexte où nos entreprises souffrent d’importantes réductions budgétaires, il est inadmissible d’acheter à l’étranger ce que nous pouvons acheter en Europe voire en France.

Aujourd’hui, c’est le Patron de Dassault, Eric Trappier, qui en fait le triste constat : la règle d’or “dans l’Europe dite Union Européenne, c’est j’achète Américain” ! Rappelons que ces achats se répercutent violemment sur notre industrie de défense qui perd des milliards d’euros.

Une seule solution : la préférence nationale ou tout du moins européenne pour les contrats de défense !

 

 

« Le parti pris de Dominique Martin » n°19

« La Roumanie et la Pologne achètent pour 14 milliards de missiles aux Etats-Unis : pourquoi ? »

Dominique Martin pose la question au Commissaire Moscovici !

Malgré les annonces du Président Macron vantant « l’Europe de la Défense », le gouvernement roumain a acheté des missiles américains pour 4 milliards de dollars, et le gouvernement polonais pour 10 milliards de dollars, ces deux pays profitant respectivement d’environ 4 et 10 milliards d’euros, par an, de contributions nettes de l’Union européenne : contributions, il faut le rappeler, financées par les contribuables français, entre autres !

Libre à ces pays de se protéger, mais pourquoi alimenter l’industrie américaine et ses travailleurs plutôt que l’industrie européenne de l’armement et ses travailleurs européens ? Sans gêne, le Commissaire Moscovici avoue que beaucoup d’autres États membres le font….

Il est clair que nos dirigeants Bruxellois ne défendent pas l’emploi des européens : les 400 000 travailleurs du secteur de la défense en France doivent en être conscients.

 

« Le parti pris de Dominique Martin » n°18

« Autosatisfaction du Commissaire Moscovici : ça suffit ! »

Lors de l’examen annuel au Parlement européen de la croissance pour 2018, le Commissaire socialiste non élu Moscovici s’est satisfait de l’action de l’Union européenne : la croissance serait revenue… Au nom des 19 millions de chômeurs en Europe, Dominique Martin est intervenu pour le corriger !

  1. Vous êtes dans l’autosatisfaction : ce n’est pas grâce à vos politiques que la situation s’améliore en Europe.
  2. C’est grâce à 3 éléments :

-Prix des matières premières en baisse

-Taux d’intérêt très bas

-Une reprise mondiale

  1. Vos solutions détruisent l’Europe. Ce que vous appelez :
    1. mobilité, c’est en fait la concurrence déloyale et le déracinement ;
    2. convergence et harmonisation, c’est en fait la précarisation ;
    3. réforme structurelles, c’est en fait l’austérité.

Pour répondre, le Commissaire Moscovici se réfugie dans l’anathème : il interpelle le « représentant de l’extrême droite ».