Réunion publique à Taninges : un réel succès.

Présentation à la presse de Vincent Lecaillon et Anne-Françoise Abadie Parisi, les têtes de liste départementale du Front National pour les élections régionales.

taninges1

taninges2

suivie de la réunion publique devant plus de cinquante personnes, avec Cédric Grevaz en ouverture,

taninges3

puis l’intervention de Vincent Lecaillon

taninges4

taninges5

Vendredi 16 octobre : une journée sur le terrain pour le Député européen

11h00 : passation de commandement de la brigade de Gendarmerie de Cluses-Scionzier devant le Monument aux Morts de la Ville de Cluses, en présence des Parlementaires hauts-savoyards.

vendredi1

12h30 : visite officielle du Forum de recrutement « Entreprises dynamiques, candidats motivés : rencontrez-vous ! » organisé par Pôle Emploi au Forum des Lacs à Thyez, en présence des élus locaux et du Sous-Préfet.

vendredi2

vendredi3

vendredi4

vendredi5

17h30 : remise des diplômes aux douze jeunes ayant titrés au Concours Régional de « Un des Meilleurs Apprentis de France 2015″ ;

vendredi6

puis remise officielle des diplômes aux lauréats « Un des Meilleurs Ouvriers de France », Promotion 2013-1015, dans les locaux de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Haute-Savoie, en présence des Présidents des Chambres Consulaires, des autorités et des parlementaires.

vendredi7

vendredi9

20h00 : réunion publique à Faverges avec Vincent Lecaillon, Marie Favre et Joëlle Regairaz dans le cadre de la campagne pour les élections régionales.

vendredi10

Marnaz : la Justice fera-t-elle son travail ?

Malgré les nombreux renforts de Gendarmerie que l’on nous annonce régulièrement sur la Brigade de Cluses-Scionzier, les commerçants indépendants continuent d’être cambriolés. Le Dauphiné nous apprend ainsi dans son édition du 12 octobre que le tabac-presse des Deux Ponts à Marnaz a une nouvelle fois fait l’objet d’un cambriolage cette fin de semaine.

Ce commerçant est régulièrement pris pour cible par les cambrioleurs, qui emportent à chaque fois un butin conséquent. À chaque fois il doit s’acquitter de formalités sans nombre pour espérer être remboursé de son préjudice matériel. Son préjudice moral, lui, conséquence directe de l’incurie des forces de l’ordre et de la justice, n’est jamais pris en compte.

Quant au butin, nul doute qu’il alimente déjà les trafics contre lesquels il n’est guère fait d’effort.

Le Front National demande que des instructions fermes, accompagnées des moyens nécessaires, soient données aux forces de l’ordre pour empêcher de tels actes et pourchasser ceux qui les perpètrent. À l’évidence, une simple vidéo-surveillance, insuffisante à dissuader, n’est que de la poudre aux yeux destinée à donner un « sentiment de sécurité ».

Des instructions similaires doivent être données à la justice pour condamner sévèrement les récidivistes et arrêter les libérations conditionnelles et autres promenades à vélo favorables aux évasions !

Comme a déclaré ce commerçant courageux aux journalistes : « Il est temps que la peur change de camp ! »

Christophe Boudot était à Annecy pour « La descente des Alpages »

Entouré d’élus, de cadres, de militants et de candidats, Christophe Boudot était ce samedi 10 octobre à Annecy à la rencontre des Savoyards, de la ruralité et du monde agricole. Des centaines de tracts ont été distribués recevant un accueil chaleureux.

boudot1

Régionales 2015 : belle réunion publique à Chamonix animée par Vincent Lecaillon et Dominique Martin

lecaillon1

lecaillon2

Le Chablais mène une campagne active pour les régionales

RÉUNION PUBLIQUE À CHEVENOZ LE MARDI 29 SEPTEMBRE

animée par Marc Vincent, Secrétaire de la 5ème circonscription

chablais1

suivie de son buffet campagnard

chablais2

PRÉSENCE ET TRACTAGE À LA FOIRE D’ABONDANCE

le samedi 3 octobre

chablais3

chablais4

Grande Fête Patriotique de Château d’Ailly dans la Loire : un énorme succès.

LE STAND DE LA HAUTE-SAVOIE

ailly1

ET SA RECETTE MIRACLE : LA RACLETTE, BIEN SÛR

ailly2

MARIE ET MINIDOU, TOUJOURS À LA TÂCHE

ailly2

SYLVAIN, NOTRE MAC GYVER : IL A TOUT RÉPARÉ.

ailly4

ET MINIDOU QUI EXPLIQUE À VINCENT LE PRINCIPE DE LA ROUE

ailly5

NOTRE BAR : ÇA FAIT LA QUEUE… LE BLANC DE SAVOIE, ÉVIDEMMENT

ailly6

NOTRE TÊTE DE LISTE, CHRISTOPHE BOUDOT, N’A PAS PU RÉSISTER

ailly8

PUIS SON MEETING, DEVANT PRÈS DE 1000 PERSONNES

ailly7

Lettre ouverte au Préfet : la juste représentation de la démocratie

Député français au Parlement Européen

Conseiller régional honoraire

Conseiller Municipal de Cluses

Conseiller Communautaire Cluses Arve et Montagne

Groupes FN – ENL

 

Monsieur Georges-François LECLERC

Préfet de Haute-Savoie

Hôtel de la République

Rue du 30ème Régiment d’Infanterie

B.P. 2332

74034 ANNECY Cedex

Cluses, le 30 septembre 2015

 

Monsieur le Préfet,

La presse nous apprend que Monsieur le 1er Ministre est venu à Chamonix le 25 septembre et que Monsieur le Président de la Région Rhône-Alpes a inauguré et visité plusieurs établissements sur le bassin annécien le 28 septembre, tous deux accompagnés de nombreux élus : parlementaires, élus régionaux et départementaux, Présidents de communautés de communes, Maires et élus municipaux.

J’imagine que ces élus ont été invités, ce qui est bien normal, mais c’est exactement ce qui m’interpelle : en ma qualité d’élu local et de parlementaire européen, je n’ai reçu ni invitation ni information sur ces deux déplacements, comme d’autres visites auparavant dont je vous ferai grâce d’une liste exhaustive.

Il s’agit sans doute d’un oubli de vos services qui n’ont pas pris le temps de remettre à jour leurs fichiers après l’élection du 25 mai 2014, même si ma démission du Conseil régional le 24 juin 2014 semble avoir été bien enregistrée.

Je suis sûr qu’il vous sera facile de faire corriger cette petite erreur d’inattention. Vous comprenez aisément qu’il ne s’agit pas de mon humble personne, mais des 24,86 % de français qui nous ont fait confiance en mai 2014, et plus particulièrement les 23,49 % de hauts-savoyards qui m’interpellent et m’interrogent sur mes absences.

Avec mes remerciements anticipés, je vous prie, Monsieur le Préfet, de bien vouloir agréer l’expression de ma haute considération.

 

Dominique Martin