Bruxelles subventionne 2 millions d’euros l’étude réalisée par un chercheur basé en Australie d’une langue aborigène parlée par seulement 2 500 personnes.

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

Bruxelles subventionne 2 millions d’euros l’étude réalisée par un chercheur basé en Australie d’une langue aborigène parlée par seulement 2 500 personnes.

Les entreprises basées en France sont de plus en plus nombreuses à rechercher des collaborateurs capables de travailler en anglais. Mal maîtriser cette langue peut donc être un frein à l’insertion professionnelle, en particulier pour les plus de 40 ans. La France occupe l’avant-dernière place en Europe, seule l’Italie, faisant un peu moins bien[1]. 74% des étudiants français voudraient améliorer leur anglais[2].

 

Pourtant Bruxelles a préféré allouer 2 millions d’euro à un chercheur né en Australie pour l’étude de langues inconnues[3] (Murrinh-Patha[4], Siwu[5], Lao[6], Kri[7], Cha’palaa[8], Duna[9] et la langue argentine des signes). Cette étude a notamment permis de montrer que lorsqu’un Argentin montre un visage sidéré[10], son interlocuteur répète la phrase précédente car il a compris que l’autre n’avait pas compris[11]. Cette étude a même obtenu un prix Nobel parodique en 2015[12].

 

Suite à cet investissement, quels ont été les résultats concrets pour les chômeurs européens ?

 

Le 28 août 2018, le Parlement européen a interdit que les eurodéputés français présentent des amendements en français sur le rapport « Emploi et politiques sociales de la zone euro ». De nombreux documents parlementaires ne sont reçus qu’en anglais. Quand la Commission utilisera ces fonds pour traduire les documents qu’elle envoie au Parlement européen ?

[1] http://focuscampus.blog.lemonde.fr/2017/11/09/maitrise-de-langlais-la-france-stagne-a-un-niveau-mediocre/

[2]https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=2ahUKEwiX2J6TmIjeAhVHZ1AKHRgsC3YQFjAAegQICRAC&url=http%3A%2F%2Fec.europa.eu%2Fcommfrontoffice%2Fpublicopinion%2Findex.cfm%2FResultDoc%2Fdownload%2FDocumentKy%2F82898&usg=AOvVaw2mpNj33ySIQSrE1QaO13Hd

[3] https://www.mpi.nl/institute/research-departments-groups/sociality-and-language-use

[4] Langue aborigène parlée par 2500 personnes.

[5] Langue de l’Est du Ghana

[6] Langue du Laos

[7] Langue du Laos

[8] Langue du Nord de l’Équateur parlée par 10 000 personnes

[9] Langue de Papouasie

[10] Freeze look

[11] Manrique, E., & Enfield, N. J. (2015). Suspending the next turn as a form of repair initiation: Evidence from Argentine Sign Language. Frontiers in Psychology, 6: 1326. doi:10.3389/fpsyg.2015.01326. more >

[12] http://nickenfield.org/huh/ Ig Nobel Prizes