Brexit : l’immigration en baisse fait monter les salaires au Royaume-Uni

Question écrite de Dominique Martin à la Commission européenne

 

Le nombre de travailleurs européens migrant vers le Royaume-Uni a diminué de 141 000 et est devenue quasi nul[1]. Le CIPD, l’organisation des professionels des ressources humaines au Royaume-Uni a publié une étude indiquant que « plus de la moitié [56%] des employeurs trouvent qu’il est plus difficile de recruter et qu’ils ont dû booster les salaires pour attirer des recrues adéquates[2].» Alex Fleming, directeur des ressources d’Adecco, le leader mondial du travail temporaire confirme que « le manque de candidats met la pression sur les employeurs et les pousse non seulement à offrir des salaires attractifs mais aussi des avantages en plus ». Un tiers des employeurs déclare avoir du mal à retenir ses employés et 50% anticipent devoir augmenter les salaires en 2019.

 

A l’approche de la date théorique de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), la situation se montre avantageuse pour le Royaume-Uni : l’Office national des statistiques britannique rapporte que le taux de chômage du pays a atteint son plus bas niveau depuis 1975, reculant à 3,9% en janvier 2019[3]. Les salaires, primes comprises, ont nettement progressé de 3,4% sur un an, renforçant le pouvoir d’achat des ménages[4].

 

  1. La Commission considère-t-elle que les flux d’immigration vers l’Europe feront monter ou baisser les salaires en Europe ?

 

 

 

[1] https://www.independent.co.uk/news/business/news/brexit-skills-shortage-wages-rise-net-migration-falls-cipd-report-a8489366.html

https://francais.rt.com/economie/60210-royaume-uni-chomage-plus-bas-hausse-salaires-approche-brexit

[2] https://www.cipd.co.uk/knowledge/work/trends/labour-market-outlook

[3] https://www.ons.gov.uk/employmentandlabourmarket/peoplenotinwork/unemployment/timeseries/mgsx/lms

[4] https://francais.rt.com/economie/60210-royaume-uni-chomage-plus-bas-hausse-salaires-approche-brexit

https://fr.euronews.com/2018/12/11/brexit-les-salaires-en-hausse-au-royaume-uni