75 millions d’européens sont victimes de crimes sérieux chaque année

Question écrite de Dominique Martin à la Commission européenne

Dans son rapport du 11 mars 2019 sur l’indemnisation des victimes du terrorisme, la Commission affirme qu’en Europe : « 75 millions d’européens sont victimes de « crimes graves » chaque année. Cela représente 15% de la population, soit 200 000 victimes par jour (p.19)[1]. En 2016, environ 5 200 homicides volontaires et plus de 1,3 million de cambriolages ont été signalés. »

 

  1. Quel était le nombre de victimes de crimes graves en 2000 ?
  1. Combien de non-européens sont condamnés pour des crimes effectués en Europe après une récidive ?
  1. Combien de criminels non européens ont été définitivement expulsés de l’Union européenne par les États membres après avoir purgé leur peine ?

 

[1]https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/strengthening_victims_rights_-_from_compensation_to_reparation_rev.pdf

 

Réponse donnée par Mme Jourová au nom de la Commission européenne

Le rapport auquel l’honorable parlementaire fait référence est un rapport de la conseillère spéciale auprès du président de la Commission européenne, Joëlle Milquet, intitulé «Renforcement des droits des victimes: de l’indemnisation à la réparation»[1]. Il s’agit d’un rapport indépendant et non d’un rapport de la Commission. Les opinions qui y sont exprimées sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de la Commission ou de son président.

Bien que la Commission européenne détienne des données statistiques collectées par Eurostat concernant les différents aspects de la criminalité dans l’Union européenne et les systèmes de justice pénale dans les États membres[2], elle ne collecte pas ni ne conserve d’informations statistiques référencées sur le sujet.

 

[1]     https://ec.europa.eu/info/policies/justice-and-fundamental-rights/criminal-justice/victims-rights_fr

[2]     https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php?title=Crime_statistics