700 000 euros pour que des réfugiés jouent au football

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

La Commission a rapporté devant le Parlement européen le 22 mars 2018 que depuis 2009, un total de 813 millions d’euros en crédits d’engagement (CE) a été alloué aux Projets pilotes (PP) et actions préparatoires (AP). Le montant total des crédits consacrés à des projets abandonnés s’élève à 257 millions. Certaines années, le pourcentage de projets abandonnés a atteint 90%[1]

Certains projets pour 2018 sont ahurissant :

– 700 000 euros pour 25 clubs sportifs qui feraient jouer des réfugiés, soit 28 000 euros par club[2]

– 300 000 euros pour planter des arbres en Afrique[3]

– 400 000 euros pour cartographier des cimetières en Ukraine/Moldavie…[4]

– 350 000 euros pour écrire un manuel de bonnes pratiques pour les croisières en bateau[5]

– 400 000 euros pour organiser des rencontres dans des régions où un conflit existe à cause  des loups/ours, à condition que les participants soient favorables au loups/ours[6]

Pourquoi ces projets choisis par la Commission ne visent pas à dynamiser l’Europe alors qu’il y a 18 millions de chômeurs en Europe ?

 

[1] Commission interim report on the implementation of Pilot Projects and Preparatory Actions 2018 http://www.emeeting.europarl.europa.eu/committees/agenda/201803/EMPL/EMPL(2018)0321_1P/sitt-7689683
[2] Projet (15 02 77 18)
[3] Projet (21 02 77 34)
[4] Projet (15 04 77 16)
[5] Projet (11 06 06 77 15)
[6] Projet (07 02 77 39)