5,6 milliards d’euros engloutis dans la Méditerranée en 10 ans

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

5,6 milliards d’euros engloutis dans la Méditerranée en 10 ans

 

Imaginée par Nicolas Sarkozy et fondée en 2008 lors d’une cérémonie mémorable qui aura coûté 17 millions d’euros au contribuable français[1], l’Union pour la Méditerranée (UpM) (en arabe : الاتحاد من أجل المتوسط) est une organisation intergouvernementale rassemblant les 28 membres de l’Union européenne (UE) et 15 pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient (Turquie, Jordanie, Israel…) et la ligue Arabe.

 

En 10 ans, l’Union pour la Méditerranée (UpM) a subventionné 54 projets de coopération d’une valeur de 5,6 milliards d’euros, allant d’initiatives de développement durable et des projets d’infrastructures urbaines à des programmes favorisant l’égalité des sexes, l’entrepreneuriat ou la création d’emplois. Deux universités euro-méditerranéennes ont été créées.

 

  1. Safadi, co-président jordanien a reconnu lors de la conférence anniversaire (08/10/2018) que la situation en Méditerranée avait empiré depuis la création de l’UpM[2].

 

Quelle est la contribution nette versée par la France et les autres contributeurs nets au budget de l’UpM ?

 

Quel est le nombre d’emploi créés dans l’UE et hors UE, rapportés au budget investi ?

 

Pourquoi Bruxelles continue de financer l’UpM au détriment de la création de l’emploi en Europe ?

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_pour_la_M%C3%A9diterran%C3%A9e

 

[2] Agence Europe (08/10/2018)