Nouvelles pertes d’emplois suite aux acquisitions réalisées par la Chine en Europe

Proposition de résolution de Dominique Martin déposée conformément à l’article 133

 

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement intérieur,

A.  considérant qu’il est de notoriété publique que la Chine réalise en Europe, et plus particulièrement en France, des acquisitions patrimoniales, des prises de participation et des implantations directes;

B.   considérant que l’Union européenne fait face à cette situation tout à la fois très concrète, inédite et alarmante;

C.   considérant que les exemples se font de plus en plus nombreux: acquisitions récentes du Club Med, participation au sauvetage de PSA, rachat de Baccarat, rachat du prêt‑à‑porter français Maje, Sandro et Claudie Pierlot, investissement dans le bœuf, le porc, le poulet, le lait (comme les laiteries Saint-Hubert) et les céréales, achat de plusieurs vignobles français, ou encore achat de milliers d’hectares de plantations;

D.   considérant que l’Union européenne a déjà décidé d’imposer des droits antidumping sur les importations d’acier chinois;

1.  demande à la Commission de réaliser une étude sérieuse sur les risques de ces acquisitions pour le secteur de l’emploi;

2.   demande à la Commission de transmettre ces études aux députés au Parlement européen;

3.   demande à la Commission de permettre aux États membres de se protéger face au nouveau dumping social qui risque de se développer entre l’Union et la Chine.

Soutien de Dominique Martin aux surveillants pénitentiaires

Dominique Martin, Député européen, s’est rendu ce matin, en compagnie d’élus régionaux, à la maison d’arrêt de Bonneville. Les manques et besoins exprimés sont clairs et portent sur les salaires, les moyens, la formation, le respect et la sécurité.

Ces revendications sont parfaitement en phase avec ce que propose le Front National de longue date, et notamment l’amélioration des conditions de travail des gardiens, et la création de 40000 places dans les prisons afin d’isoler les détenus radicalisés[1] et de rétablir des conditions dignes pour les détenus. Si la prison n’est pas une villégiature, elle ne doit pas non plus humilier les détenus et les pousser à la révolte.

Le Front National réclame également le rétablissement de la République dans les prisons, en empêchant le règne des gangs et des caïds ; le Garde des Sceaux doit revenir sur les mesures ineptes de ses prédécesseurs, en premier lieu Mmes Dati et Taubira.

Enfin, l’administration pénitentiaire doit être transférée de la Justice à l’Intérieur, afin d’optimiser le renseignement.

L’ensemble de la délégation remercie le Directeur et le personnel rencontrés de leur accueil et de ces échanges.

 

==

[1] Cf. proposition de résolution de l’Assemblée nationale n° 553 enregistrée le 16 janvier 2018 tendant à la création d’une commission d’enquête relative aux modalités de détention des détenus radicalisés, présentée par Mme Le Pen et MM. Bilde, Pajot, Chenu,Collard et Aliot, députés – document joint

Explications de votes de la session plénière du 15 au 18 janvier 2018

Mardi 16 janvier

 

PECH : Mesures de gestion, de conservation et de contrôle applicables dans la zone de la convention de l’Organisation régionale de gestion des pêches du Pacifique Sud

Rapporteur : Línnéa Engström (Verts/Alliance libre européenne, Suède)

 

J’ai voté pour ce texte.

L’Organisation Régionale de Gestion des Pêches (ORGP) gère les ressources halieutiques du Pacifique, à l’exception des thonidés. Il s’agit essentiellement de maquereaux et de calamars. Mais la principale activité de l’Union dans la région est le chalutage pélagique ciblant le chinchard du Chili. Le total admissible de capture (TAC) de 2018 s’élève à 443 000 tonnes, la part de l’Union étant de 30 115 tonnes. Lire la suite

Le soutien d’Eurofound à Friends of Europe et les déclarations sur le burkini

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

 

Friends of Europe (les amis de l’Europe) est un groupe de pression enregistré auprès des institutions européennes. D’après son site internet, Friends of Europe reçoit des contributions financières de l’armée américaine (U.S. European Command (USEUCOM)) et de Eurofound[1].

 

Eurofound est une agence européenne chargée de délivrer des avis indépendants sur les conditions de vie et de travail. Elle n’a donc pas vocation à s’impliquer dans un lobby qui reçoit des contributions de l’armée américaine et de sociétés comme Coca-cola, Gazprom ou Exxonmobil.

 

  • Combien d’argent a été versé par Eurofound et par la Commission à ce lobby depuis sa création en 1999 ?

 

Shada Islam, la Directrice Europe Shada Islam, Director Europe & Geopoliticsde Friends of Europe[2] a écrit : « la France a fait la une avec sa décision bizarre d’interdire les “burkinis”[3]. »

  • La Commission condamne-t-elle ces propos ?

 

[1] http://friendsofeurope.org/sites/default/files/2017-11/List%20of%20members.pdf

[2] Shada Islam, Director Europe & Geopolitics at Friends of Europe http://www.friendsofeurope.org/aboutus

[3] “France grabbed the headlines with its bizarre decision to ban so-called ‘burkinis’ “. Shada Islam, 3

Septembre 2016, https://shadaislam.wordpress.com/category/refugees-and-migrants/

 


Réponse donnée par Mme Thyssenau au nom de la Commission (4.4.2018)

La Commission invite l’honorable parlementaire à consulter le système de transparence financière (STF)[1], qui permet à l’utilisateur d’effectuer des recherches sur la base de plusieurs critères, dont le nom du bénéficiaire. La base de données porte sur les fonds gérés directement par la Commission et fournit des informations au sujet des bénéficiaires identifiés depuis 2007. Eurofound ne finance pas Friends of Europe (les amis de l’Europe) pour leurs travaux ni pour leur mandat. Toutefois, un montant total de 21 500 euros leur a été versé depuis leur création en 1999 pour la prestation de divers services, tels que l’organisation de manifestations conjointes.

Vous pouvez trouver un grand nombre d’informations sur Eurofound dans les résolutions de décharge annuelle du Parlement européen.

[1] http://ec.europa.eu/budget/fts/index_fr.htm

Les salaires des assistants à la Commission et le rapport de la cour des comptes

Question de Dominique Martin à la Commission européenne.

D’après le rapport de la Cour des comptes européenne « Étude de cas rapide sur la réduction des effectifs de 5 % » publié en 2017, plus de 8000 fonctionnaires européens[1] exercent des fonctions d’assistant (secrétaire, assistant…) à des grades AST6-AST11 correspondant à des salaires mensuels de bases de 5 247 à 12 455 euros[2].

 

  • La Commission estime-t-elle raisonnable de tels salaires pour des fonctions d’assistant ?

 

Pour pouvoir continuer d’augmenter les salaires de fonctionnaires privilégiés de 11,5% (2012-2017)1, des coupes ont été pratiquées visant les postes à bas salaires et les jeunes employés :

– 45% des postes d’assistants à bas salaires (AST1-5) ont été supprimés1.

– 2198 agents contractuels à bas salaires ont été embauchés (+33%) 1.

 

  • La Commission estime-t-elle donner l’exemple en terme d’équité sociale ou transgénérationnelle en faisant porter l’effort sur les grades moins élevés et ses employés jeunes ?

 

[1] Pages 3,4, 13, 27, 31 https://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/RCR_STAFF/RCR_STAFF_FR.pdf

[2] Article 8 de l’annexe XIII du Règlement No 31 fixant le statut des fonctionnaires et le régime applicable aux autres agents de la Communauté économique européenne

http://eur-lex.europa.eu/legalcontent/fr/TXT/?uri=CELEX%3A01962R0031-20170101

 

 

Dominique Martin : mon soutien aux surveillants pénitentiaires

Alors que se multiplient les agressions contre les surveillants dont les conditions de travail se dégradent, Dominique Martin et le Front National de Haute-Savoie tiennent à réaffirmer leur total soutien aux personnels pénitentiaires qui poursuivent, à juste titre, leur mouvement de protestation et de revendications.

Vendredi 26 janvier, votre Député européen, entouré d’élus régionaux et de cadres de la Fédération Front National de Haute-Savoie seront aux côtés du personnel de la Maison d’arrêt de Bonneville pour l’écouter et le soutenir.

Dominique Martin tiendra ensuite un point presse devant les portes de la Maison d’arrêt à 11 heures.

Aider les jeunes : bien entendu. Mais pas de cette façon !

Déclaration écrite de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen.

La mise en œuvre de l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ) est une problématique épineuse car elle oppose d’une part la volonté tout à fait légitime d’aider, par un financement conséquent, les jeunes particulièrement désocialisées, ce que nous soutenons, et d’autre part, de développer un « système d’emplois aidés », fustigé par la Cour des comptes et contre lequel nous sommes extrêmement critiques.

Néanmoins, une grande partie du financement vient du Fonds de Solidarité de l’Union Européenne (FSUE) et certaines de nos régions françaises en bénéficient, ce dont nous nous félicitons. L’argent du contribuable français « retourne », même si ce n’est qu’en partie, aux Français qui en ont le plus besoin.

Nous appelons de nos vœux à une meilleure gestion et rappelons surtout que ce n’est pas une solution sur le long terme. Seule une relance économie encadré par un patriotisme de même nature pourra endiguer le chômage des jeunes.

Dominique Martin à la rencontre de Marine à Branges

Samedi dernier, Dominique Martin s’est rendu en Saône-et-Loire, à Branges, pour soutenir la tournée des Régions de Marine Le Pen. Au sein d’une forte délégation de militants, d’adhérents et d’élus haut-savoyards, ils ont partagé le banquet patriotique et participé à la séance de questions, auxquelles la Présidente de notre mouvement a répondu avec conviction. La chaleur de la salle et la bonne humeur des participants ont aisément compensé une météo particulièrement défavorable !


Dominique Martin avec quelques militants et élus

Les élus annemassiens aux premières loges aux côtés de Marine

Marine Le Pen, face à une assemblée nombreuse et attentive

L’une des tablées haut-savoyardes

La Commission veut le doublement de l’immigration ? Nous voulons des mesures pour nos 80 millions d’handicapés.

Intervention de Dominique Martin du 4 décembre 2017

Rapport : Semestre européen pour la coordination des politiques économiques :
Emploi et aspects sociaux dans le cadre de l’examen annuel de la croissance 2018.
Rapporteur : Krysztof Hetman (PPE)

La Commission veut le doublement de l’immigration ? Nous voulons des mesures pour nos 80 millions d’handicapés.

Monsieur Dominique Martin est intervenu en Commission Emploi et affaires sociales sur le Semestre européen et plus particulièrement sur ses aspects sociaux. Il salue l’attention du Rapporteur vis à vis des 80 millions de personnes qui ont un handicap en Europe. Il faut en premier lieu aider les familles en leur facilitant la vie par le « téléworking », les crèches et des services publiques accessibles.
C’est ça la priorité et non pas le doublement de l’immigration !

 

 

Agression d’un collégien à Sallanches : banalisation de la violence

Communiqué de Dominique Martin, membre du Bureau politique du Front National, Conseiller régional honoraire

La presse nous apprend ce jour la lâche agression de trois « jeunes » contre un collégien jeudi dernier à Sallanches. Cette attaque, filmée par les agresseurs, serait « aux allures banales », si ce n’était l’usage, non confirmé officiellement, d’armes.

Ainsi donc, il est normal, banal, qu’un collégien soit agressé par 3 « jeunes » dans nos rues. Il n’y aurait qu’à s’habituer, faire avec la fatalité. Il n’y aurait qu’à partager les vidéos sur les réseaux sociaux.

Dominique Martin et le Front National dénoncent l’augmentation des violences et de l’insécurité. Ils condamnent la prolifération des bandes que les forces de l’ordre et la justice laissent pour « acheter la paix sociale ». Ils soulignent que, une fois de plus, la soit-disant vidéo-protection ne protège en rien nos concitoyens.

Ils adressent enfin tout leur soutien à la victime et à sa famille.