Proposition de résolution sur l’utilisation des fonds européens au regard des besoins requis par la lutte contre le terrorisme

Proposition de résolution du Parlement européen déposée conformément à l’article 133 du règlement

Marie-Christine Arnautu, Dominique Martin

Le Parlement européen,

– Vu l’article 3, paragraphe 2, du TUE,

– Vu la Déclaration de Nice signée à l’issue la Conférence Euro-Méditerranéenne des villes des 28, 29 et 30 septembre 2017,

– Vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que plusieurs États membres ont récemment subi de graves attaques terroristes, notamment en ville ;

B. considérant que la sécurisation des espaces publics est nécessaire pour réduire les risques d’attentats, au camion bélier par exemple, mais qu’elle n’est qu’un aspect de la lutte anti-terroriste ;

C. considérant qu’une multiplication excessive des dispositifs urbains de sécurité habituerait les citoyens à vivre avec le risque terroriste ;

1. invite la Commission et les États membres à examiner les besoins des villes relatifs à la sécurisation de leurs espaces publics ;

2. demande à la Commission et au Conseil de prendre toutes les mesures appropriées pour s’attaquer aux racines du terrorisme, à savoir les politiques d’immigration irresponsables et l’inaction face à la propagation de l’islamisme radical ;

3. réclame à cet effet que tout programme européen favorisant l’immigration, tel le FAMI, soit réaffecté afin d’accroître les moyens humains et matériels des autorités locales et nationales visant à lutter contre les menaces terroristes.