L’équivalence des diplômes ? Un prétexte pour l’accueil des migrants

Intervention de Dominique Martin en commission emploi et affaires sociales du Parlement européen.

Dominique Martin admet qu’une meilleure équivalence des diplômes et des formations, proposée par la Commission européen via le « cadre européen des certifications » (CEC) est souhaitable. En effet, au sein de l’Union européenne, si le Master est plus ou moins commun à tous (Bac +5), les conditions pour le reste des diplômes sont beaucoup plus vagues, entrainant de grandes disparités.

En revanche, il déplore deux problèmes au sein de ce texte : celui de l’augmentation de la mobilité des travailleurs (paupérisation, nivellement vers le bas) et celui de l’intégration des migrants sur le marché du travail des pays européens.