Ewües, études, sparadrap et mercurochrome

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal FN de Cluses

La ville de Cluses va payer une énième étude concernant les Ewües. Cette fois-ci, le but sera de requalifier et restructurer l’offre commerciale dans et à proximité du quartier.

Depuis une trentaine d’années, les études se succèdent pour rénover, requalifier, restructurer un quartier qui, dans le même temps, est devenu une zone de non-droit dans laquelle le commerce légal a de moins en moins de raison d’être, faute de clients.

Pourtant, à sa construction, on citait les Ewües en exemple de quartier moderne, confortable et réussi.

Qu’est-ce qui a changé ?

Les bâtiments, l’urbanisme sont-ils en cause ?

Poser la question, c’est déjà y répondre.

Les élus FN ont refusé d’approuver cette nouvelle étude. Toutes les opérations cosmétiques menées depuis 30 ans se sont soldées par des échecs. En effet, elles s’attaquent aux conséquences, sans jamais oser examiner les causes du problème.

Il faut en priorité rétablir l’état de droit dans ce quartier. Les enquêtes doivent aboutir. Les bandes de vidéo-surveillance ne doivent pas mystérieusement disparaître après les incidents et autres incivilités de sauvageons. Les trafics doivent cesser.

Ce n’est que lorsque le quartier aura retrouvé son calme et son caractère plaisant qu’il sera à nouveau attractif. Alors qui se souciera encore d’études ?

Mais cela suppose du courage politique, l’appui de l’État et l’application de la Justice.