Retour sur le colloque MENL « Economie collaborative : dangers ou solutions ? »

Le 7 novembre, Dominique Martin organisait, sous l’égide du MENL, un colloque international sur l’économie collaborative.
Il vous remercie pour votre présence et vous invite chaleureusement à retrouver ci-dessous quelques lignes sur les raisons de ce colloque, le programme, les vidéos, ainsi que plusieurs photos de l’évènement.
Les interventions écrites des experts seront également publiées très rapidement.

Le monde change vite, très vite, c’est pourquoi ces évolutions aussi rapides que la technologie qui les sert nous interpellent pour l’équilibre de la société du travail dans son ensemble. Partager au lieu de posséder, cela semble une bonne idée. Il n’est pas pour le moment certain que l’économie collaborative stimulera ou freinera l’économie car le temps d’expérimentation reste trop court. Mais nous sentons un véritable engouement. Elle s’est imposée dans certains domaines d’activité (les transports, l’hébergement, la musique…), d’autres suivront. Mais des questions légitimes se posent.
Sommes-nous en train de vivre une révolution sociétale ?
Est-ce que l’économie collaborative en temps de crise est le remède au chômage ou juste un cache misère ?
Ne crée-t-elle pas une situation de concurrence déloyale ?
Assure-t-elle de bonnes conditions de travail et une protection de qualité aux travailleurs ?

Ce colloque a été pensé pour vous apporter des réponses claires tant au plan législatif et juridique que par des témoignages de personnalités qui accompagnent le monde de l’entreprise et cet éco-système qu’est l’économie collaborative.

Retour sur le colloque MENL "Economie collaborative : dangers ou solutions ?"

Dominique Martin assiste aux Cérémonies du 11 novembre à Cluses

Moment de recueillement devant le monument aux Morts

 

Dépôt de gerbe avec le Maire de Cluses

 

Honneur aux drapeaux et au 27ème BCA

 

Cérémonie du Bicentenaire des Pompiers de Cluses

Dominique Martin était présent, ce samedi 23 septembre, avec les élus FN de Cluses afin d’assister au Bicentenaire des Pompiers de Cluses.

 

Le 23 juin dernier, une délégation officielle du Groupe FN/ENL du Parlement européen est reçue à Moscou

Le matin nous sommes reçus au Ministère des Affaires étrangères par Mikhail L. BOGDANOV, Ministre et représentant spécial de Vladimir POUTINE pour le Moyen-Orient et l’Afrique :

les deux heures d’échanges furent riches et instructives.

Puis, nous serons accueillis par le 1er Vice-Président de la Douma d’État (Parlement Russe) pour un échange de vues sur la situation internationale, un déjeuner, et une ovation des députés russes en pleine session parlementaire.

Le soir, un dîner pharaonique nous attendait en présence notamment de Anatoly E. KARPOV (Député et ancien champion du monde d’échecs).

Sans oublier Léonid E. SLOUTSKY, Député et organisateur de cette fantastique rencontre.

Nous avons également été gratifiés d’une visite privée du Palais du Kremlin, également résidence officielle du Président Russe, Vladimir POUTINE.

 

Payez plus, c’est pour la planète !!!

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal FN de Cluses

Lors du conseil municipal de Cluses, hier au soir, M. Mivel a fait approuver deux dossiers qui coûteront cher, mais « c’est pour la planète »…

En premier lieu, il signé une charte « zéro phyto » pour l’entretien des espaces verts.

Fort bien. Mais cette charte permettra de financer la FRAPNA, à qui même M. Wauquiez a décidé de couper les vivres, après des décennies d’alerte par les élus FN. Il faudra en effet financer quantité de logos, panneaux, diagnostics, animations, animateurs, journées de communication et autres plaquettes.

Les élus FN ont, seuls, refusé ces subventions déguisées, alors qu’il est si simple d’entretenir la nature sainement sans avoir besoin de toute cette débauche de communication.

En second lieu, M. Mivel a proposé l’installation de nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques par le SYANE.

Or ces bornes coûtent chaque année à la Ville une « subvention d’équilibre ». Les utilisateurs sont facturés à la durée, et non à l’énergie récupérée, ce qui est contraire au bon sens. En plus, ils sont incités à prendre un abonnement, comme s’il fallait une carte pour se servir chez Total ou Shell ! Enfin, une seule heure de recharge coûte plus qu’une nuit de charge à domicile !

Les élus FN ont dénoncé cette opacité et ces coûts, qui ne peuvent que freiner le développement de la mobilité électrique. En effet, il faut que le changement soit transparent pour l’utilisateur.

Ces mesures sont-elles vraiment bonnes pour la planète, ou pour la communication du maire ?
Bien loin des effets d’annonce et du battage publicitaire, les élus FN défendent, pour leur part, des mesures simples, efficaces, bonnes à la fois pour l’environnement et pour les finances tant publiques que privées.

Commémoration de la victoire du 8 mai 1945 à Cluses

Comme à l’habitude depuis 1989, année de son premier mandat, Dominique Martin, Député européen et Conseiller municipal, était présent à la cérémonie du 8 mai, à Cluses.

Une belle cérémonie pour rendre hommage et se souvenir.

 

Accueil des jeunes du collège de Bourtzwiller au Parlement européen

Je recevais cet après-midi, au Parlement européen, les jeunes du collège de Bourtzwiller. Au programme : présentation du métier de député et réflexion sur la notion d’identité. Cet échange prenait place, en association avec Science Po Strasbourg, dans le cadre du programme d’études intégrées (PEI) destiné à des collégiens boursiers issus d’établissements REP (réseaux d’éducation prioritaire) et REP+.

Pollution de l’air : le Système prisonnier de sa logique

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller communautaire Cluses, Arve et Montagnes (2CCAM)

Le maire de Sallanches, comme celui de Passy, présentent au Dauphiné des idées pour assainir l’air de la vallée de l’Arve.

Pourtant, la pollution découle de leur politique menée depuis des décennies :

  • politique du « tout routier » gaulliste amenant une autoroute et un tunnel international dans une vallée fermée ; De Gaulle avait même annoncé un 2ème tube dès son inauguration en 1965…
  • privatisation de la SNCF, provoquant un sous-investissement et une désaffection des lignes « non rentables »
  • volonté des maires de « faire rentrer de la taxe professionnelle » par la multiplication incontrôlée des zones industrielles

Équiper les logements de radiateurs électriques ? C’est forcer la mise en marche des centrales à charbon ou au gaz, les plus polluantes, en cas de pic de froid. Ou bien, contraindre à l’importation coûteuse d’électricité au charbon ou à la lignite depuis l’Allemagne.

Le nuage de pollution qui empoisonne la France ne serait-il d’ailleurs pas lié au fonctionnement de ces centrales allemandes depuis 1 mois ? Ou bien la pollution s’arrête-t-elle à la frontière, comme naguère le nuage de Tchernobyl ?

Favoriser le transport ferroviaire ? Pourquoi n’a-t-on donc pas réalisé le projet d’un certain Dominique MARTIN qui, en 1993, proposait un tunnel de ferroutage depuis Passy, avec une plate-forme multimodale située au nœud autoroutier de Nangy ?

L’avenir de nos poumons passe par un changement de paradigme. Visiblement, il ne faut pas l’attendre du Système qui nous gouverne depuis des décennies. Il faut vraiment changer d’optique, de projet, et de personnel !

Le FN propose des solutions par des aides ciblées, sans pénaliser les automobilistes, les ménages qui ont des cheminées, ni les entreprises qui créent l’emploi.

Cérémonies des vœux sur le bassin clusien

Comme chaque année, Dominique Martin a assisté aux cérémonies des vœux sur la bassin clusien, à chaque fois qu’il y était invité…

À Thyez, avec Gilbert Catala, Maire de la commune, et Karl Aoun, Secrétaire de circonscription

À Magland, avec René Pouchot, Maire de la commune, et Sophie Dion, Député de la circonscription

Et à Cluses, bien sûr… où les photos ne sont pas indispensables…