Martial SADDIER (LR) pour l’impunité totale du terrorisme islamiste

Communiqué de Dominique MARTIN, membre du Bureau politique du FN

Martial SADDIER, député LR de Haute-Savoie, se vante sur son site internet d’avoir cosigné une proposition de loi pour « interdire la diffusion du nom de famille et des images des terroristes dans les médias ».

Pourtant, déjà, les actes terroristes dans notre pays sont maquillés en actes de déséquilibrés. Les témoins entendent clairement des incantations comme « Allah akhbar », qu’oublient aussitôt forces de l’ordre, média, justice et gouvernants.

Pourtant, depuis longtemps, tous les Français devinent pertinemment l’origine des « présumés innocents » et autres « jeunes » ou « sauvageons », dès lors qu’ils deviennent anonymes dans les media et pour la justice.

Pourtant, l’armée est mobilisée et le pays déclaré en guerre, sans que l’on nous dise clairement quel est l’ennemi.

M. SADDIER, souhaite éviter la « gloire posthume » et la « surexposition médiatique » aux auteurs d’actes de terrorisme, y compris après leur jugement. La Justice ne se prononçant pas contre les morts, on appréciera le caractère posthume de la gloire éventuelle en question.

La raison réelle est ailleurs. De la même façon dont nous sommes en guerre sans adversaire reconnu, et que de nombreux attentats deviennent des actes de déséquilibrés, il s’agit de cacher un peu plus aux Français le nombre et la gravité des attaques islamistes dans notre pays. Il s’agit de cacher l’origine des terroristes. Il s’agit d’éviter aux Français le « sentiment d’insécurité » cher à M. Chirac. Soyez-victimes, mais en vous imaginant en paix.

C’est véritablement pactiser avec l’ennemi.

Dominique MARTIN dénonce au nom du Front National cette proposition de loi qui vise à masquer la réalité aux Français. Il condamne cette impunité totale donnée aux terroristes. Il appelle les Français à remplacer ces gouvernants qui prétendent lutter pour eux avant de les poignarder dans le dos.

Réfugiés : de la poudre aux yeux

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller régional honoraire, membre du Bureau Politique du Front National

Le Tribunal d’Annecy a condamné toute une bande de gros trafiquants de drogue à des peines variant entre 18 mois à 7 ans de prison, avec interdiction définitive du territoire.

En effet, fait stupéfiant, l’ensemble du réseau prétendait à l’asile politique en tant que réfugiés, avec toutes les aides que cela suppose (AME, CMU, RSA, etc.)

Ainsi donc, malgré ce que prétendent à longueur du temps la presse et nos dirigeants, la réalité donne une fois de plus raison au Front National : de nombreux clandestins, réfugiés, demandeurs d’asile et autres profiteurs des filières d’entrée en France sont des délinquants et des criminels.

Ainsi donc, des mafias se servent des faiblesses de notre système et de la générosité des Français pour importer drogue, trafics en tout genre et criminalité dans notre pays.

Dominique MARTIN s’étonne de la faiblesse de certaines peines prononcées, certains condamnés étant évidemment multirécidivistes. Il demande la plus grande fermeté dans l’application de ces sanctions, sans application d’éventuelles remises de peine malheureusement largement automatiques.

Il rappelle que l’interdiction du territoire ne doit pas seulement être prononcée, mais également appliquée, avec raccompagnement effectif à la frontière.

Il appelle enfin l’État à la plus grande fermeté dans l’examen et le traitement des dossiers de clandestins, réfugiés et autres demandeurs d’asile, afin d’éliminer rapidement les cas abusifs et douteux, et n’accueillir chez nous que ceux qui le méritent vraiment.

 

 

Clandestins : les Français pris pour des gogos

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller régional honoraire

Le Dauphiné de ce jour larmoie sur le sort de malheureux clandestins qui, venus chez nous, réalisent qu’il va faire froid. Et de détailler les milliers d’euro dépensés par ces démunis pour violer nos frontières, ainsi que les voyages en Allemagne ou les billets de TGV qu’ils peuvent se payer. Après avoir reconnu que les SDF sont chassés par ces nouveaux arrivants, le journal détaille comment de braves citoyens naïfs aident ces gens qui ont tant dépensé.

Le FN dénonce l’appel d’air de l’aide massive des associations à l’immigration clandestine, par le soutien objectif que cela apporte aux filières de passeurs.

Le FN appelle les braves gens qui aident de bonne foi ces « réfugiés » à ouvrir les yeux et diriger leur générosité d’abord vers nos concitoyens dans la misère.

Le FN rappelle que ces clandestins, jeunes hommes seuls assez fortunés pour payer leur voyage, sont arrivés en violant nos frontières et nos lois. Ils doivent donc être considérés comme des délinquants.

Dominique MARTIN exige que l’État rétablisse son autorité et applique nos lois en plaçant en détention les clandestins divagant sur la voie publique avant de les expulser de notre territoire

 

Ce dimanche à Chanay, rencontre champêtre au sommet !

Très belle fête champêtre à Chanay dans l’Ain ce dimanche 8 octobre réunissant les Fédérations de l’Ain, de Savoie, de Haute-Savoie avec en invités d’honneur Nicolas Bay, Vice-président du FN et Député européen, aux côtés de Dominique Martin également Député européen, en présence de près de 200 électeurs, sympathisants, adhérents et militants.

 

 

L’échec de la politique de sécurité du Maire de Cluses

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal de Cluses

La violente agression dont a été victime un Clusien hier au soir en pleine rue est la preuve de l’inefficacité de la politique du Maire de Cluses.

En effet, la présence de nombreuses caméras de vidéo-surveillance, seule mesure prônée par M. Mivel, n’a pas empêché le passage à l’acte.

Dominique MARTIN dénonce cette agression et l’insécurité qui règne en ville. Il rappelle que les caméras de vidéo-surveillance ne servent qu’à tranquilliser la population sans lui apporter de sécurité, tant elles ne permettent, dans le meilleur des cas, qu’une action a posteriori. Il demande le renforcement des patrouilles et de l’ilotage par les forces de police et de gendarmerie, dont les effectifs doivent être renforcés et les pouvoirs, étendus.

Quand les LR rejoignent le FN

Communiqué de Dominique MARTIN, Membre du Bureau politique

Virginie Duby-Muller et Martial Saddier, seuls rescapés LR des dernières élections, demandent la préférence locale dans les marchés publics.
Pendant 40 ans, les libéraux euro-fédéralistes n’ont pourtant eu de cesse de critiquer le Front National, et d’expliquer qu’on ne pouvait décider la préférence nationale, ni inclure des clauses de préférence locale dans les marchés publics.

Une nouvelle fois, sentant le vent tourner, ils finissent par se rallier aux mesures du Front National.

En conséquence, Dominique MARTIN, membre du Bureau politique du Front National, offre leur carte d’adhérent à Virginie Duby-Muller et Martial Saddier.
Il les invite à venir les retirer dès ce dimanche à la grande fête patriotique qui se tiendra à Chanay (Ain), où ils seront félicités de leur conversion aux idées nationales par Nicolas BAY, Vice-président du FN.

 

Non au tourisme du clandestin à Annecy !

Communiqué de Dominique MARTIN, Député européen, Conseiller régional honoraire

L’Essor de ce jour s’étonne de la présence au grand jour de tant de clandestins soudanais et tchadiens à Annecy, principalement de jeunes hommes seuls, venus prétendre au statut de réfugié.

Pourtant, cet afflux ne devrait pas surprendre : notre pays souffre de ses frontières supprimées, d’associations complices des passeurs, et, fait inouï, d’un Président ayant été jusqu’à annoncer que nous irions sur place recueillir les candidats à la traversée !

Combien de ces « réfugiés » seront-ils admis à rester sur notre territoire ?

Combien, déboutés, seront-ils réellement expulsés ?

Les passeurs, complices et collaborateurs de ces filières seront-ils recherchés et poursuivis ?

De combien d’agressions, viols, vols et autres attentats supplémentaires la France et les Français auront-ils à subir du fait de l’organisation et de la complaisance à l’égard de ces trafics ?

Malheureusement, toutes les prédictions du Front National se réalisent les unes après les autres.

Malheureusement, la propagande du Système retarde encore la mise en place des mesures de sauvegarde de notre pays et de nos concitoyens : rétablissement des frontières, réforme de la Justice, expulsion des clandestins, priorité aux Français.

Dominique MARTIN, Député européen, Conseiller régional honoraire, exige que les forces de l’ordre s’assurent de la sécurité des Annéciens face à cet afflux, et mettent en détention tous les clandestins qui envahissent les rues de la cité.

 

Mitchell, symbole de l’impuissance de Jupiter-Macron

Communiqué de Dominique MARTIN, Membre du Bureau politique du Front National, Conseiller régional honoraire

L’entreprise Mitchell (Marignier) va donc être délocalisée, et les installations françaises, supprimées. La visite en août de M. Le Maire, Ministre de l’Économie, n’aura été qu’un coup de pub inutile supplémentaire du gouvernement.

L’entreprise va disparaître, victime des décisions de financiers internationaux. Trop insignifiante vue de Paris, sans doute. 37 salariés, 31 licenciements économiques, ce sont autant de catastrophes frappant les familles et l’ensemble de l’économie de la vallée.

Dans le même temps, Newell, la maison mère, a versé des dividendes à ses actionnaires il y a 3 semaines1. Pire, elle a annoncé la semaine dernière qu’elle allait reprendre son programme de rachat de ses propres actions2, pour satisfaire les marchés.

Cette disparition est une nouvelle preuve du caractère néfaste de l’ouverture de nos frontières et du danger de livrer nos entreprises aux capitaux étrangers.
C’est une nouvelle preuve qu’il faut cesser la politique économique mondialiste menée par tous les gouvernants successifs.

Les fonds vautour doivent être empêchés de récupérer une entreprise, une marque, une réputation et un savoir-faire, en jetant les travailleurs comme une ressource inutile.
Le Front National et son représentant, Dominique MARTIN, rappellent que, vu le mondialisme actuel, et le désarmement complet de notre économie voulu par Bruxelles, on ne sauvera aucun pan de notre économie sans rétablir le patriotisme économique pour protéger nos entreprises.

1 http://ir.newellbrands.com/investor-relations/press-releases/press-release-details/2017/Newell-Brands-Declares-Dividend-on-Common-Stock-892017/default.aspx

2 http://ir.newellbrands.com/investor-relations/press-releases/press-release-details/2017/Newell-Brands-to-Resume-Stock-Repurchase-Program/default.aspx

Les études et les Ewües : l’aveu de M. Mivel !

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal FN de Cluses, Conseiller communautaire FN 2CCAM

Hier 28 septembre, en conseil de la 2CCAM, Jean-Louis Mivel, Vice-président et Maire de Cluses, a voulu défendre l’intérêt des nouvelles études qu’il souhaite faire réaliser aux Ewües. Il a doctement expliqué qu’on allait étudier la situation parce qu’on savait pertinemment qu’il y a trop de surfaces commerciales par rapport aux besoins et que l’étude allait le prouver.

De qui se moque-t-on ?

A-t-on déjà vu une étude prouver le contraire de ce que souhaitait son commanditaire, celui qui paie avec l’impôt du contribuable clusien ?

Si M.Mivel connait le résultat avant l’étude, pourquoi payer une étude ?

Le Maire de Cluses avait déjà surpris les conseillers clusiens lorsque, interrogé par Catherine Dardenne, il avait déclaré que tous les habitants des Ewües n’avaient pas vocation à rester à Cluses.

Chiche ?

En somme, si on avait écouté et appliqué ce que demandent les élus FN depuis des décennies, on aurait économisé beaucoup d’argent en études, et pacifié nos villes depuis longtemps.

Les Shadoks, l’ANRU et les Ewües

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal FN de Cluses, Conseiller communautaire FN 2CCAM

Le 19 septembre, Dominique MARTIN et les élus FN de Cluses ont dénoncé en conseil municipal l’inutilité de nouvelles études concernant les Ewües.

Pour faire suite à ce conseil, la 2CCAM va approuver ce 28 septembre un nouvel avenant au « Protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain 2016-2020 » signé avec l’ANRU1. Cela va permettre de cofinancer des études portant sur les Ewües, à Cluses. Le montant total concerné par ce simple avenant s’élève à la somme modique de 287 330,60€ TTC, auxquels s’ajoutent, pour mémoire, 107 388€ d’étude de 2015.

Pourtant, le Maire de Cluses n’a de cesse de s’écrier qu’il n’a plus d’argent !

Pourtant, il rappelle à qui veut l’entendre que Cluses paie aujourd’hui 500 000€ de plus au titre du FPIC2 que ce qu’elle perçoit en DGF3 !

Pourtant, le Président de la 2CCAM tient le même discours, annonçant à chaque budget qu’il risque de ne pouvoir finir l’année !

Leur argument ultime est de « récupérer des subventions ». Comme si ces subventions ne sortaient aussi pas des impôts payés par les contribuables !

Tout cela n’empêche pas de pomper toujours plus pour financer des études qui ne règlent rien. On dirait que, en bonne logique de Shadok socialiste, le seul indicateur de leur politique soit le budget englouti, et que, si la politique échoue, cela signifie juste qu’ils n’ont pas assez « budgeté ».

Il faut arrêter ces ruineuses études qui ne servent qu’à rémunérer ceux qui les réalisent. Les élus FN dénonceront cet avenant entre la 2CCAM et l’ANRU.

Les seules solutions réalistes pour nos « quartiers sensibles » sont connues, ce sont celles prônées par le FN depuis 40 ans : rétablir l’ordre, punir les délinquants, protéger les honnêtes citoyens.

1Agence Nationale de Renouvellement Urbain

2Fond de Péréquation Inter-Communale, mis en place par le président Sarkozy

3Dotation Globale de Fonctionnement, dont la baisse progressive a été programmée par le président Sarkozy