2CCAM : Le « Pacte à quatre » voulu par Loïc Hervé

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal de Cluses, Conseiller communautaire 2CCAM

Ce 30 octobre, à la veille de sa démission de la présidence de la communauté de communes, Loïc Hervé a fait approuver par les élus le cadeau empoisonné d’un SCOT[1] pour 4 communautés de communes. Au mépris du principe de libre administration des collectivités, pour les lier un peu plus encore, en effet, l’État par la voix du Préfet, avait imposé une telle délibération avant le 15 novembre.

Mais qu’est-ce qu’un SCOT ? C’est un document contraignant visant notamment à réduire d’autorité les déplacements, les surfaces constructibles et les nouveaux projets industriels et commerciaux. C’est donc un projet d’aménagement visant à contraindre le développement des communes. Ainsi, Loïc Hervé a-t-il regretté l’ouverture d’un supermarché ce mois-ci à Cluses, faute de SCOT. À terme, ce sont donc nos terrains constructibles, nos entreprises et nos emplois qui sont visés. À ceux qui se plaindront, les maires ne pourront que répondre « c’est la faute du SCOT ».

Seuls les élus Front National à la 2CCAM, Dominique Martin et Catherine Dardenne, se sont opposés à une telle veulerie qui privera nos communes et nos concitoyens de tout moyen d’évolution future. Le FN réaffirme le principe de libre administration des communes, et son opposition à tous les carcans qui visent en réalité à rétablir la dictature financière et réglementaire de l’État sur l’ensemble des collectivités.

[1] Schéma de Cohérence et d’Organisation Territoriale