« Pourquoi l’Union européenne est seule à accueillir des « migrants » ? » | Ma question à Gabriele Zimmer

« Comment tirer au mieux parti du potentiel de création d’emplois des PMEs » | Intervention en commission

Je me suis exprimé durant une audition sur le potentiel de création d’emplois des PMEs. J’estime que la question est mal posée: il faut plutôt se demander comment protéger les PMI-PME, comment les aider à croitre et à ne pas disparaitre.

« Stratégie de l’UE pour la région alpine » | Intervention en commission :

J’ai  donné mon avis sur un futur rapport sur la Région Alpine. Je m’étonne d’y voir figurer la promotion de la libre-circulation alors que la Suisse, non membre de l’UE, fait partie de cette région. je me demande comment l’UE prévoit d’obliger la Suisse à laisser circuler les Européens sur son territoire.

Conférence : La famille à l’épreuve de l’Union européenne

Conférence « La famille à l’épreuve de l’UE » le 9 mars à Strasbourg avec Mylène Troszczynski et Janice Atkinson.

Teaser « La famille à l'épreuve de l'Union européenne »

« La famille à l'épreuve de l'Union européenne » | Dans le cadre de notre cycle de conférences, nous vous attendons nombreux le 9 mars à Strasbourg à l'occasion de notre prochain colloque qui sera notamment animé par Dominique Martin et Mylène Troszczynski – Député Français au Parlement Européen !Pour vous inscrire : florence.lagarde@europarl.europa.eu

Posté par Europe des Nations et des Libertés – France sur jeudi 25 février 2016

Audition de Pavel Trantina, président de section du CESE

J’ai interpellé Pavel Trantina, président de la section « Emploi, affaires sociales et citoyenneté » du CESE et l’ai interrogé sur le l’utilité réelle de leur travail.

 

Explications de vote du jeudi 25 février

Autorisations données à l’Autriche de signer et ratifier la convention de La Haye du 15 novembre 1965 et à Malte d’adhérer à cette convention

Dominique Martin a voté pour. Cette Convention simplifie la signification et la notification de documents judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale dans d’autres États signataires. Elle est déjà appliquée par 26 des Etats membres et ne concerne que les relations avec des pays tiers à l’UE.

Dans les faits cette Convention tend à renforcer l’Union européenne, mais nous nous devons respecter la volonté souveraine manifestée par l’Autriche et Malte d’adhérer à cette Convention…

Accord UE-Saint-Marin sur l’échange automatique d’informations relatives aux comptes financiers

J’ai voté pour cet accord. Il s’agit ici de valider l’accord signé le 8 décembre 2015 entre l’UE et la République de Saint-Marin sur l’échange automatique d’informations relatives aux comptes financiers, visant à accroître la coopération fiscale et le respect des obligations fiscales au niveau international.

Le texte prévoit que l’Union européenne et la République de Saint-Marin échangeront automatiquement les informations sur les comptes de leurs résidents respectifs à compter de 2017. Toutefois, l’accord a reçu une application anticipée au 1er janvier 2016.

L’objectif est toujours de faire face à l’évasion fiscale ‘ordinaire’, c’est à dire à la dissimulation de revenus ou d’actifs afin d’éviter leur imposition. Lire la suite

Déclaration écrite sur le réseau européen des services de l’emploi

Réseau européen des services de l’emploi, accès des travailleurs aux services de mobilité et poursuite de l’intégration des marchés du travail

Rapport Becker 2014/0002(COD)

Vote en plénière le 25 février 2016

Au nom de la sacro-sainte « libre circulation », l’UE veut mettre en place un réseau de coopération structuré permettant un accès de tous les citoyens à toutes les offres d’emploi.

La proposition du Parlement évoque, en vrac, le renforcement de la coopération entre les Services Publics à l’Emploi (SPE), l’intégration des organismes non-publics, une amélioration d’EURES, la création d’un bureau de coordination européen…

Des problèmes évidents émergent : au niveau logistique (la mise en relation des offres et des demandes à un niveau européen pose des problèmes évidents, surtout en temps de crise), au niveau financier (la mise en relation des offres et des demandes va coûter cher) et surtout au niveau humain car EURES, ce « pôle emploi européen », favorise le chantage à la mobilité, selon lequel un chômeur ne voudrait pas travailler s’il n’est pas prêt à saisir une offre en Europe, où qu’elle soit.

Plutôt que d’institutionnaliser la précarisation de l’emploi et le déracinement, il faudrait soutenir les PME-PMI qui représentent 90% des emplois en Europe, et mettre en place dans les Etats membres les conditions nécessaires à la création d’emplois. Un individu, n’en déplaise à la Commission, préfèrera toujours travailler près de chez soi !

Suisse : hors de l’UE, donc libre !

Les transports publics genevois réjouissent leur gouvernement et leur peuple en annonçant donner la préférence aux genevois pour leurs recrutements. C’est très concrètement la mise en œuvre de la préférence nationale, que le Front National réclame depuis 40 ans.

Notons que la Suisse n’est pas pour autant mise au ban des Nations. Ce n’est pas un État fascisant, rétrograde et refermé sur lui-même. Au contraire !

Mais, n’étant pas vassale de Bruxelles, la Suisse peut appliquer librement des mesures simples et de bon sens pour assurer du travail à ses propres citoyens, avant d’importer des travailleurs étrangers.

Le Front National félicite le courageux peuple suisse de son esprit d’indépendance nationale à l’égard des diktats du mondialisme apatride.

Le Front National renégociera les traités européens dans l’intérêt de la France, comme la Grande-Bretagne et d’autres grandes nations peuvent le faire, afin de retrouver notre liberté de défendre la France et les français d’abord, dans tous les domaines, à commencer par le travail, les aides à la famille et le logement.

Reprise dans le Dauphiné Libéré du 25 février :

politiqueexpress

« Inclusion sociale et intégration des réfugiés sur le marché du travail » | Intervention en commission de l’emploi et des affaires sociales

Les réfugiés : quels réfugiés ?

Ces réfugiés savent-ils reconnaître que l’Europe est généreuse ?

Les premières victimes de l’immigration sont les immigrés eux-mêmes !

« Stratégie pour le marché unique » | Intervention en commission

Je suis intervenu sur « La stratégie pour le marché unique » qui est un véritable désastre !